LNA: Tontons flingueurs de retour
Actualisé

LNATontons flingueurs de retour

Rosa et Gamache avaient flambé en début de saison passée avec Fribourg. Mardi, ils ont repris contact avec le club de Saint-Léonard.

par
Grégory Beaud
Fribourg
Pavel Rosa (à g.) et Simon Gamache pourraient à nouveau terroriser les défenses de LNA.

Pavel Rosa (à g.) et Simon Gamache pourraient à nouveau terroriser les défenses de LNA.

Avant de terminer sa saison en eau de boudin par une élimination en quarts contre Davos, Gottéron avait entamé son exercice 2010-2011 tambour battant. Ephémères leaders, les Dragons avaient pu compter sur une arme fatale: le duo Simon Gamache - Pavel Rosa. Le Québécois (11 points en 6 matches) et le Tchèque (17 points en 11 matches) avaient affolé les statistiques avant de quitter le club, respectivement pour Berne et Oulu (Finlande). «L'équipe ne marchait pas que grâce à nous, a tempéré Pavel Rosa. Tout fonctionnait alors à merveille.» Lors de la saison à venir, les deux hommes ne seront pas que des pigistes à Fribourg, mais des maillons essentiels de la formation de Hans Kossmann. «Les attentes seront là, c'est sûr, concède le Tchèque. J'espère que les résultats suivront vite, cela enlèvera de la pression à tout le monde.»

Arrivé à Saint-Léonard dans la même «wagon» que son coach, Simon Gamache a-t-il profité du voyage pour lui demander d'évoluer sur la même ligne que son compère tchèque? «Je n'ai pas à réclamer cela, a-t-il rigolé. Notre contingent est très riche et finalement cela ne change pas grand-chose de jouer en première ligne ou en troisième. La qualité sera présente partout et c'est une chance d'évoluer aux côtés de joueurs tels que Dubé, Bykov, Sprunger, Rosa, Jeannin et bien d'autres encore.»­ Au moment de parler de ses objectifs, le blondinet est moins disert: «J'en ai, mais je ne préfère pas trop en parler. Il ne faut pas dissocier les buts personnels et ceux de l'équipe, qui sont toujours plus importants.»

Hans Kossmann: «Nous avons placé la barre haut»

C’était dur d’attendre, depuis ma nomination au poste d'entraîneur. J’avais hâte que cette expérience com­mence. Cette saison, nous avons placé la barre haut et les joueurs semblent avoir compris le message. Notre but? Devenir champions. Tout le monde doit avoir ce même objectif. Plus précisément, je souhaite que l’on améliore le classement en saison régulière. Ces dernières années, Fribourg Gottéron a terminé aux alentours du huitième rang, nous devons faire mieux.

Ton opinion