Tony Blair démissionnera le 27 juin
Actualisé

Tony Blair démissionnera le 27 juin

TRIMDON, Grande-Bretagne - Tony Blair a annoncé jeudi qu'il démissionnerait de ses fonctions de Premier ministre le 27 juin.

Après dix ans à ce poste, le chef du gouvernement, âgé de 54 ans, part sur un bilan mitigé: s'il a redressé l'économie et obtenu la paix en Irlande du Nord, il a aussi conduit la Grande-Bretagne dans le bourbier irakien. Le ministre des Finances Gordon Brown devrait lui succéder.

«Le 27 juin, je remettrai ma démission du poste de Premier ministre à la reine», a-t-il déclaré depuis le club travailliste du village de Trimdon, dans sa circonscription de Sedgefield, dans le nord de l'Angleterre. Et d'assumer toutes ses actions au 10, Downing Street: «La main sur le coeur, j'ai fait ce que je croyais bon.»

Après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, il fallait, a-t-il poursuivi, «se tenir aux côtés de notre plus vieil allié, et c'est ce que j'ai fait par conviction». «De même en Afghanistan, puis en Irak -ce qui devait déclencher une vive controverse.»

«Pour beaucoup, cela n'en vaut tout simplement pas la peine. Pour moi, je crois que nous devons terminer tout cela. J'ai peut-être eu tort (...) mais il y a au moins une chose que je crois: j'ai fait ce que je pensais être bon pour mon pays», a-t-il lancé.

Le vice-Premier ministre John Prescott a aussitôt après annoncé sa démission également.

Si Tony Blair, visiblement ému, n'a pas présenté Gordon Brown comme son successeur, il a estimé la semaine dernière qu'il ferait «un grand Premier ministre». Le ministre des Finances devrait facilement être élu à la tête du New Labour, le leader du parti majoritaire à la Chambre des communes assumant ensuite traditionnellement les fonctions de Premier ministre.

A son arrivée au 10, Downing Street en 1997, Tony Blair, alors âgé de 47 ans, était le plus jeune Premier ministre du XXe siècle, et le premier à être né après la Deuxième Guerre mondiale. Il a rénové et mené à la victoire son parti trois fois de suite, avec à ses côtés l'impassible et parfois impatient M. Brown, allié et rival tout à la fois. (ap)

Ton opinion