Mode: Top models canins tirés à quatre épingles
Actualisé

ModeTop models canins tirés à quatre épingles

La mode canine se mondialise et vient de tenir sa troisième Fashion Week annuelle new-yorkaise.

«Cette année, je pense que nous allons voir triompher le jabot, le métal et les couleurs de baies mûres», dit Kameron Westcott, une styliste de 25 ans spécialement venue de Dallas avec «Louis», un yorkshire-terrier de 5 ans.

Kameron n'a pas de boutique mais un site internet de vente de vêtements et d'accessoires pour chiens, fabriqués au Brésil.

Les cinq étages du centre d'exposition du sud de Manhattan sont occupés par des dizaines de stands proposant des gammes de produits de beauté, des niches «palace» drapées de tentures, des coussins rebrodés de cristaux Swarovski, des bijoux, des meubles de rangement, sans oublier bien sûr le must du moment, l'écologique et le recyclable.

La palette des propositions écologiques va de l'alpaga des Andes pour les gilets tricotés main à la panoplie «tout bambou». Bouledogues en manteaux de peau lainée, lévriers afghans en imprimés de soie très «Hermès», tenus en laisse de cuir, signée par une célébrité, par des mannequins aussi somptueux que les bêtes.

«Je suis venue de Stockholm sur le conseil d'une amie, et je ne regrette pas, j'espère trouver un agent pour les Etats-Unis, c'est un gros marché et nous devons nous mondialiser», dit Tania Fylking, épouse d'un présentateur radio vedette en Suède et spécialiste du «cuir signé», des accessoires créés pour les chiens par des stars de cinéma ou du show-business.

(afp/win)

Ton opinion