Etats-Unis: Tornades meurtrières dans le sud du pays
Actualisé

Etats-UnisTornades meurtrières dans le sud du pays

Des tornades meurtrières ont dévasté dimanche le sud et le centre des Etats-Unis. Elles ont tué une vingtaine de personnes et menacent de souffler à nouveau dans la vallée du Mississippi jusqu'à mardi.

Les services d'urgence de l'Arkansas ont fait état de quinze morts et ceux de l'Oklahoma ont annoncé au moins deux victimes. Des médias locaux dans l'Iowa (centre) ont fait état d'un mort. Les services météo ont averti que d'autres tornades étaient attendues jusqu'à mardi dans le sud-est et le centre du pays.

En déplacement aux Philippines, le président Barack Obama a transmis ses condoléances aux proches des victimes et promis l'aide de l'Etat fédéral. «Je veux que tout le monde sache que votre pays est là pour vous aider à faire face et à reconstruire aussi longtemps qu'il le faudra», a-t-il déclaré depuis Manille.

«C'est le chaos en ce moment», a affirmé sur CNN James Firestone, le maire de la ville de Vilonia, dans l'Arkansas, au nord de Little Rock, la capitale de l'Etat.

Centre-ville rasé

C'est «bien pire qu'il y a trois ans» car la zone touchée est plus vaste, a expliqué lundi sur NBC le chef de la police locale, Brad McNew, en rapportant que le nombre de morts à Vilonia serait «bien supérieur» aux six décès recensés jusqu'à présent.

Le centre-ville «semble avoir été complètement rasé. Il reste quelques pans de bâtiments debout, du gaz s'échappe des canalisations. Les conduites d'incendie sont hors d'état. Nous avons des victimes», a raconté M. Firestone.

Le maire a précisé que des policiers et des pompiers de villes voisines, ainsi que la Garde nationale, se dirigeaient vers Vilonia pour aider aux secours. Des images de la télévision locale montraient des voitures retournées, des maisons éventrées, d'autres réduites à une pile de débris.

Les tornades ont également dévasté une grande partie de la ville de Mayflower, commune de 2300 habitants au nord-ouest de Little Rock. L'autoroute 40, un des grands axes routiers est-ouest des Etats-Unis, a dû être fermée dans la région de cette localité en raison de nombreux débris et véhicules renversés qui jonchent la chaussée.

Quartiers détruits

Un porte-parole de la police du comté de Faulkner a parlé d'un nombre très important de victimes et beaucoup de blessés ont été signalés. Des images de télévision montrent des maisons arrachées de leurs fondations et des voitures retournées sur des tas de débris.

«Ce soir, j'ai marché dans ce qui était encore un quartier prospère il y a quelques heures et qui a maintenant disparu. Un quartier tout entier d'une cinquantaine d'habitations a été détruit. Beaucoup de maisons ont complètement disparu, à l'exception des fondations», a déploré le député Tim Griffin.

Dans l'Iowa, la tornade a aussi déversé des trombes d'eau, déraciné des arbres, et ôté le toit d'un centre médical dans la ville de Oskaloosa, qui compte plus de 10'000 habitants.

Dans l'Oklahoma, une puissante tornade a frappé la petite ville de Quapaw, qui compte environ 900 habitants. «De nombreuses maisons et bâtiments ont été endommagés et certains détruits», a précisé Keli Cain, des services d'urgence de l'Etat.

Dans l'Etat voisin du Kansas (centre), les autorités signalent également des dizaines de maisons détruites, mais pas de victimes pour le moment.

Phénomène fréquent

Fin mai 2013, au moins 20 personnes avaient péri dans de puissantes tornades qui avaient balayé l'Oklahoma, en particulier la petite ville de Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City, où les vents avaient soufflé pendant 40 minutes avec des pointes supérieures à 320 km/h.

Avec 1200 tornades en moyenne par an, les Etats-Unis sont le pays qui subit le plus grand nombre de tornades dans le monde. Elles sont particulièrement fréquentes dans les Etats des grandes plaines - Texas, Oklahoma, Kansas - mais aussi en Floride. (ats)

Ton opinion