GENÈVE: Tornare blessé et en colère

Actualisé

GENÈVETornare blessé et en colère

«Je suis heureux de l'élection de Corine Mauch. Les Zurichois se sont montrés moins stupides que M. Rothenbühler.»

Le maire de Genève, Manuel Tornare, n'a pas apprécié les propos que l'ex-rédacteur en chef du Matin a tenus mardi sur la RSR, à propos de l'élection de la maire lesbienne de Zurich.

Peter Rothenbühler a pris l'exemple du maire de Genève pour démontrer qu'en Suisse romande les politiciens n'affichent pas leur homosexualité.

«Je n'ai outé personne, c'est de notoriété publique», s'est-il défendu. Mardi, Pink Cross, l'organisation suisse des gays, a condamné l'«outing» des politiciens.

(reb)

Ton opinion