Fuite de gaz en mer du Nord: Total a réussi à localiser la fuite
Actualisé

Fuite de gaz en mer du NordTotal a réussi à localiser la fuite

Total a réussi à localiser dans un puits désaffecté à 4000 mètres de profondeur la fuite de gaz qui l'a obligé à évacuer une de ses plateformes en mer du Nord, à cause des risques d'explosion.

«Ce que nous savons, c'est que la fuite provient d'un puits désaffecté, un puits qui a été bouché il y a un an, dans une formation rocheuse à 4000 mètres de profondeur», a expliqué cette porte-parole.

Elle est située au-dessus du réservoir de gaz, qui se trouve à 5500 mètres, mais son ampleur reste «difficile à estimer», selon la même source.

Deux navires transportant des équipements anti-incendie et un autre bâtiment, muni d'un sous-marin équipé d'une caméra pour inspecter la plateforme, ont pris position près de celle-ci. Total n'a pas précisé quand il allait entrer en action.

200 employés évacués

Ces bateaux se trouvent à l'extérieur d'une zone d'exclusion maritime de 2 milles (3,7 km) instaurée autour de la plateforme où une torchère continuait à brûler jeudi en début de matinée, selon une autre porte-parole.

La présence de cette torchère fait craindre aux experts une explosion si le vent venait à tourner, ramenant le gaz vers la flamme.

La fuite qui perdure depuis dimanche a contraint Total à évacuer plus de 200 personnes travaillant sur cette plateforme dans la nuit de dimanche à lundi.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

(afp)

Ton opinion