«Le médecin de famille»: Toubib ou monstre?
Actualisé

«Le médecin de famille»Toubib ou monstre?

On a souvent tendance à faire confiance à un médecin les yeux fermés. Une famille argentine va le regretter amèrement.

par
Catherine Magnin

Patagonie, 1960. Eva, Enzo et leurs enfants accueillent leur premier client dans l'hôtel qu'ils viennent d'ouvrir au bord d'un lac. Il est allemand, et médecin. Ça tombe bien: l'une des filles se trouve trop petite pour son âge, la mère est enceinte de jumeaux, toutes sont ravies des soins qu'il leur prodigue... Contrairement à la majorité des films à suspense, il vaut mieux deviner ou connaître le fin mot de l'histoire du «Médecin de famille» pour en savourer l'horreur. Car l'affable étranger que la famille argentine héberge n'est autre que l'«ange de la mort», le criminel de guerre nazi Josef Mengele...

«Le médecin de famille (Wakolda)»

De Lucia Puenzo. Avec Alex Brendemühl, Natalia Oreiro.

Sortie le 8 janvier 2014.

**

Ton opinion