Faillite en Suisse – Toujours pas de salaire pour les employées de Pimkie
Publié

Faillite en SuisseToujours pas de salaire pour les employées de Pimkie

Licenciées pour cause de faillite quelques jours avant Noël, les vendeuses de Pimkie en Suisse romande n’ont pas reçu leurs rémunérations, ni les documents nécessaires.

Neuf vendeuses de Pimkie ont été licenciées pour cause de faillite.

Neuf vendeuses de Pimkie ont été licenciées pour cause de faillite.

Laurent Guiraud

Quelques jours avant Noël, les succursales romandes de Pimkie, à Genève et Crissier (VD), fermaient leurs portes pour cause de faillite. Conséquence, toutes les employées avaient été licenciées sans toucher leurs salaires du mois de décembre. Près de trois semaines après les faits, malgré les demandes du syndicat Syna qui espérait un geste de l’employeur, une société bâloise, les anciennes vendeuses n’ont toujours pas touché de rémunération pour les heures travaillées.

Tout aussi problématique, les documents liés au licenciement ne sont pas arrivés ou étaient faux, selon la «Tribune de Genève». Ainsi, les lettres de résiliation des contrats n’indiquaient pas les délais de congés corrects. Quant aux attestations de l’employeur pour la caisse de chômage, elles avaient été remplies sur les mauvais formulaires et devront être à refaire par l’administrateur de la faillite, ce qui fera encore perdre du temps aux vendeuses licenciées, a déploré le syndicat.

(mpo)

Ton opinion

83 commentaires