«Toujours pas de solution» dans l'affaire Maddie
Actualisé

«Toujours pas de solution» dans l'affaire Maddie

Plus de six mois après la disparition de la petite Maddie, la police portugaise ne détient toujours pas la clé du mystère. Les parents sont toujours mis en examen depuis le 7 septembre.

Ils sont soupçonnés d'avoir tué accidentellement leur fille.

«Nous avons des certitudes plus fortes sur certains aspects de l'enquête, mais il est vrai aussi (...) que nous n'avons toujours pas la solution», a déclaré le directeur national de la police judiciaire portugaise, Alipio Ribeiro, dans un entretien publié samedi dans la presse. La fillette a disparu le 3 mai.

«Une enquête criminelle ne fait pas de miracles», a-t-il ajouté. «Nous continuons de travailler avec les meilleurs éléments. Pour l'instant, nous n'avons rien à dire sur l'affaire».

Madeleine McCann, 4 ans, a disparu le 3 mai d'un hôtel de la station balnéaire de Praia da Luz, au sud du Portugal, alors que ses parents McCann dînaient avec des amis dans un restaurant proche. Après six mois d'enquête, les enquêteurs portugais et britanniques n'ont jusqu'à présent pu apporter le moindre élément de réponse probant.

Les époux clament leur innocence et privilégient la thèse de l'enlèvement. Interrogé sur de possibles détentions dans cette affaire dans les prochaines semaines, Alipio Ribeiro a répondu: «Je ne sais pas encore». Il a précisé que «toutes les hypothèses sont toujours sur la table». (ats)

Ton opinion