Toujours pas de victoire pour Xamax
Actualisé

Toujours pas de victoire pour Xamax

Toujours sevré de victoire cette saison, Neuchâtel Xamax devra encore patienter pour lever les bras.

La faute à un but dans les arrêts de jeu du premier derby romand d'Axpo Super League entre les deux clubs depuis la saison 2001/02, oeuvre du défenseur du FC Sion Nwaneri, qui arrachait le 1-1 au grand désespoir des hommes de Castella.

Les deux seuls clubs romands de l'élite helvétique demeurent ainsi toujours invaincus après la 4e journée. Un partage de l'enjeu qui laissera sans doute un goût d'inachevé de part et d'autre. Côté valaisan car la domination exercée durant toute la rencontre - surtout en première période - aurait dû permettre à la troupe de Bigon de l'emporter, côté neuchâtelois car la victoire tendait plus que jamais les bras aux pensionnaires de la Maladière.

Chedli voit rouge

Dans un stade de Tourbillon surchauffé par 16000 spectateurs, Sion a failli perdre très gros. Cependant, évoluant dans un schéma de jeu qui leur faisait dépenser beaucoup d'énergie et manquant de réalisme ainsi que de percussion en phase offensive, les Valaisans ont payé cher un énorme coup de chaleur.

A l'image de Talel Chedli, expulsé très justement à la 39e pour un coup de pied adressé à Rossi. Un fait de match qui provoquait presque la perte du FC Sion. En effet, dans la foulée, l'ancien Sédunois Tariq Chihab mettait fin aux 446 minutes d'invincibilité de Germano Vailati, au terme d'un cafouillage dans la surface sédunoise consécutif à un coup franc de Nuzzolo, très actif sur son flanc droit.

Zubi pas au mieux

Malgré ses efforts, la troupe de Bigon semblait ne pas avoir les armes pour revenir. Non pas par manque d'envie, mais plutôt par défaut d'imagination. Jamais les Dominguez - pas encore dans le coup -, Reset - mal inspiré -, Saborio - inexistant - ou encore Obradovic - à côté de ses crampons - n'ont su réellement mettre hors de position un collectif neuchâtelois qui ne pensait qu'à une seule chose: défendre.

Les Xamaxiens n'ont en vérité rien proposé sur la pelouse de Tourbillon. Laissant l'initiative du jeu aux Sédunois et se contentant de sortir - timidement - sur quelques contres (tous mal négociés), les hommes de Castella étaient néanmoins tout proches de réussir leur pari qui aurait pris, en bonne partie, des allures de holp-up. Mais, sur une longue balle de l'ancien «rouge et noir» Bastien Geiger, Nwaneri pouvait lober de la tête un Pascal Zuberbühler une fois de plus pas à son avantage dans ses six mètres.

Les autres résultats:

St-Gall - Lucerne 1-2

Zurich - Thoune 3-1

Ton opinion