Santé: Toujours plus de médecins en Suisse
Actualisé

SantéToujours plus de médecins en Suisse

Le nombre de médecins a encore augmenté en Suisse. Fin 2013, ils étaient 33'242, soit une hausse de 4,3% par rapport à l'année précédente.

Même si la progression est plus importante chez les femmes (7,1%) que chez les hommes (2,7%), ces derniers demeurent deux fois plus nombreux.

La Fédération des médecins suisses (FMH) a comptabilisé l'an dernier 12'816 femmes médecins (ou 38,6%) contre 11'962 fin 2012, indique le «Bulletin des médecins suisses» publié mercredi.

Dans le détail, 52,8% des médecins sont actifs dans les soins ambulatoires, 45,5% dans la médecine stationnaire et 1,7% dans d'autres secteurs, notamment dans les assurances ou des associations. La part femmes est en revanche plus grande dans les soins stationnaires (43,3%) que dans l'ambulatoire (34,8%).

En moyenne, la Suisse dispose de 4,0 médecins pour 1000 habitants. En comparaison internationale, la densité des médecins se situe au-dessus de la moyenne des Etats membres de l'OCDE.

En 2011, celle-ci se situait à 3,2 médecins pour 1000 habitants. Avec 6,1 médecins pour 1000 habitants, la Grèce disposait de la plus haute densité.

Uri en queue de peloton

Au niveau national, c'est Bâle-Ville qui occupe le premier rang: le canton dispose de 9,2 médecins pour 1000 habitants. Il est suivi par Genève ( (6,1) et Zurich (4,8). En queue de peloton se trouvent Uri (1,6), Appenzell Rhodes-intérieures (1,7) et Obwald (2,1).

Enfin, la moyenne d'âge des médecins est de 48,8 ans. Autre fait notable, les médecins en ambulatoire sont plus âgés que leurs collègues en stationnaire. Ils ont en moyenne 53,7 ans, soit dix ans de plus.

Cela est principalement dû à la présence de médecins assistants qui continuent à se former dans les hôpitaux, explique la FMH. Les médecins ont en moyenne 37 ans, lorsqu'ils terminent leur spécialisation. (ats)

Ton opinion