Cyclisme: Tour de Catalogne: la surprise Kron
Publié

CyclismeTour de Catalogne: la surprise Kron

Le Danois Andreas Kron a remporté sa première victoire chez les pros en enlevant la première étape de l’épreuve catalane.

par
Afp/Sport-Center
La joie d’Andreas Kron au moment de passer la ligne en vainqueur.

La joie d’Andreas Kron au moment de passer la ligne en vainqueur.

AFP

Le jeune Danois Andreas Kron (Lotto-Soudal) a surpris lundi en remportant au terme d’un final inattendu la 1re étape du Tour de Catalogne, longue de 178,5 km avec départ et arrivée à Calella et deux cols au programme, un de deuxième et un de première catégorie.

Kron a réglé au sprint l’Allemand Lennard Kämna (BOR), le Français Rémy Rochas (COF) et l’inoxydable Espagnol Luis Leon Sanchez (AST). Les quatre hommes, sortis à une dizaine de kilomètres de l’arrivée, ont conservé sur la ligne d’arrivée 26 secondes d’avance sur le peloton.

À 22 ans et alors qu’il n’a qu’une demi-saison dans les jambes en tant que professionnel, Kron a ainsi remporté sa première victoire chez les pros pour sa première course World Tour, à l’occasion de la 100e édition du Tour de Catalogne, de retour après avoir été annulé en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus.

Hirschi et Reichenbach dans le peloton

«Gagner une étape World Tour, c’est très important dans une carrière. Je ne saurais pas vous dire quand est-ce que j’ai lancé le sprint… Gagner ici est une expérience fantastique», a soufflé le Danois, quelque peu hébété devant les micros après sa victoire.

Pour leur première sortie de l’année, Richard Carapaz et Christopher Froome ont connu des fortunes diverses. Le premier a terminé au chaud dans le peloton. Le second, dès que la formation Movistar a commencé à durcir la course, a été lâché dans la montée du col de Santa Fe del Montseny et termine à plus de 8 minutes du vainqueur dans un groupe où figurait également Peter Sagan.

Les Suisses Marc Hirschi (23e) et Sébastien Reichenbach (52e) ont terminé avec le peloton, comme Carapaz, avec 26 secondes de retard.

Mardi, les coureurs s’affronteront sur un contre-la-montre individuel de 18,5 km autour de Banyoles et de son lac, au nord de la Catalogne. Un chrono sans difficulté majeure mais qui devrait permettre néanmoins de creuser les premiers écarts au classement général.

Ton opinion