Coronavirus à Genève - Tourisme d’achat: ni test, ni pass exigé au retour en Suisse
Publié

Coronavirus à GenèveTourisme d’achat: ni test, ni pass exigé au retour en Suisse

Berne a indiqué que les frontaliers et les personnes en provenance de zones frontalières pourront continuer à entrer en Suisse sans tracasseries.

Les habitants de la zone frontalière pourront continuer à aller et venir entre la France et la Suisse sans pass sanitaire ni formulaire.

Les habitants de la zone frontalière pourront continuer à aller et venir entre la France et la Suisse sans pass sanitaire ni formulaire.

TDG – Lucien FORTUNATI

Le Conseil fédéral a tenu compte, comme il l’a expliqué ce vendredi, «des échanges économiques, sociaux et culturels étroits qui caractérisent les régions frontalières». Alors que dès lundi, toutes les personnes entrant en Suisse devront présenter un pass sanitaire (être testées, vaccinées ou guéries) et remplir un formulaire, ces exigences ne s’appliqueront pas aux zones frontalières, donc notamment au tourisme d’achat.

Concrètement, le Conseil fédéral a indiqué que les travailleurs frontaliers seront exemptés de ces obligations, tout comme «les personnes en provenance de zones frontalières» (dont la définition figure dans l’encadré). Autrement dit, pas besoin de montrer patte blanche après être allé faire ses courses à Saint-Julien ou avoir visité sa famille à Annemasse. Idem pour les résidents de ces localités, qui pourront venir à Genève quand et comme bon leur semble.

A la question de savoir quels territoires recouvrent les zones frontalières, le conseiller fédéral Alain Berset a répondu ceci: «Il ne s'agit pas d'une bande avec des kilomètres juste après la douane. Ce sont des régions frontalières, des zones assez vastes. Nous avons d'ailleurs repris les mêmes que celles qui étaient exemptes de quarantaine par le passé.» Leur liste figure dans l’encadré ci-dessous.

La souplesse du Conseil fédéral sur la question frontalière satisfera à l’évidence les autorités genevoises. Ce vendredi matin, la médecin cantonale Aglaé Tardin avait indiqué que «les transmissions se font surtout chez nous, pas en traversant la frontière. Une éventuelle obligation du pass à la frontière n’est pas un enjeu pour nous, ce serait une mesure très coûteuse pour un bénéfice minime».

Ce qu’est la zone frontalière

Selon la définition de l’Office fédéral de la santé publique émise le 11 septembre 2020, «en France et en Italie, la zone frontalière englobe les Régions (entité administrative) limitrophes avec la Suisse. Pour la France, il s’agit des régions Grand-Est, Bourgogne / Franche Comté, Auvergne / Rhône-Alpes. Pour l’Italie, il s’agit des régions Piémont / Vallée d’Aoste, de la Lombardie, du Trentin / Haut-Adige. En Autriche et en Allemagne, les régions frontalières englobent les départements (Länder) limitrophes.»

(jef/dra/lhu)

Ton opinion

167 commentaires