Thaïlande: Touriste tué pour avoir refusé d'arrêter de chanter

Actualisé

ThaïlandeTouriste tué pour avoir refusé d'arrêter de chanter

Un touriste américain a été tué par trois musiciens thaïlandais apparemment après avoir refusé d'arrêter de chanter dans un bar d'une ville touristique du sud du pays. Il a été poignardé à la poitrine.

La bagarre a éclaté dans la nuit de mardi à mercredi avec les membres du groupe de musique de cet établissement de Ao Nang, dans la province de Krabi. La police a précisé que les trois musiciens arrêtés sur place avaient reconnu les faits.

La victime, un Amréricain de 53 ans, avait rejoint le groupe sur scène dans ce bar qui sur son site internet appelle les clients à venir «faire un boeuf avec le groupe». «Lui et son fils se sont disputés avec les trois musiciens parce qu'il n'a pas arrêté de chanter alors que les musiciens faisaient une pause», a expliqué le lieutenant-colonel Attapong Seanjaiwuth, de la police de Krabi.

«Il a alors demandé l'argent déjà donné comme pourboire. Mais la vraie bagarre a éclaté en dehors du pub. Il a été poignardé deux fois et il est mort lors de son transport à l'hôpital», a-t-il ajouté.

La Thaïlande a été montrée du doigt ces derniers mois à propos de la sécurité des touristes étrangers et les diverses arnaques dont ils sont victimes dans les lieux les plus populaires d'un pays qui a accueilli plus de 22 millions de visiteurs l'an dernier. (ats)

Ton opinion