Guerre en Ukraine: «Tournant en août et putsch contre Poutine»: les prophéties du chef du renseignement
Publié

Guerre en Ukraine«Tournant en août et putsch contre Poutine»: les prophéties du chef du renseignement

La Russie sera défaite «avant la fin de l’année», a prédit le chef du renseignement militaire ukrainien. Il a aussi assuré que le président russe est «très malade» et qu’il va perdre le pouvoir.

Selon Kyrylo Boudanov, Vladimir Poutine est «dans un très mauvais état physique et psychologique».

Selon Kyrylo Boudanov, Vladimir Poutine est «dans un très mauvais état physique et psychologique».

REUTERS

La victoire ne sera «pas facile», mais «elle arrivera»! Par cette déclaration à la chaîne britannique Sky News, vendredi soir, le chef du renseignement ukrainien, Kyrylo Boudanov s’est dit «optimiste» au vu de l’évolution actuelle du conflit. «Le tournant aura lieu dans la deuxième partie d’août» et «la plupart des opérations militaires seront terminées d’ici la fin de l’année», prédit-il. À l’issue de cette guerre, «nous rétablirons le pouvoir ukrainien dans tous les territoires que nous avons perdus, y compris le Donbass et la Crimée».

Ces propos interviennent alors que le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a appelé à davantage de pression de la part de la communauté internationale sur Moscou, car «personne ne peut prédire combien de temps durera cette guerre», et que des combats particulièrement violents sévissent dans le Donbass. Cette région est en partie contrôlée, depuis 2014, par des séparatistes prorusses, et Moscou s’y concentre depuis des semaines, sans faire d’avancées significatives.

Lourdes pertes russes

Selon Kyrylo Boudanov, l’armée russe «subit de lourdes pertes en hommes et en armements», notamment car l’Ukraine connaît «tout» d’elle. Sur le plan militaire, le ministère ukrainien de la Défense évalue les pertes russes à plus de 26’000 hommes, 199 avions et près de 1200 chars depuis le début de l’invasion, le 24 février. Aucune statistique indépendante n’est toutefois disponible.

Kyrylo Boudanov a également affirmé que le président russe Vladimir Poutine était «dans un très mauvais état physique et psychologique», assurant qu’il était «très malade» et qu’il souffrait de «plusieurs maladies en même temps, dont un cancer».

Selon le chef du renseignement, la victoire ukrainienne va amener à un «changement de leadership en Russie», un coup d’État pour renverser le président russe étant déjà en préparation en Russie, selon lui. «C’est impossible de les stopper», a-t-il affirmé.

(AFP)

Ton opinion

81 commentaires