Suisse: Tours de table record pour les jeunes pousses en 2015

Publié

SuisseTours de table record pour les jeunes pousses en 2015

Les investissements se sont pour l'essentiel concentrés sur les cantons de Vaud et Zurich, lesquels abritent les deux écoles polytechniques fédérales.

Le secteur thérapeutique et biomédical a attiré l'essentiel des investissements pour les jeunes pousses avec plus de 80% du total.

Le secteur thérapeutique et biomédical a attiré l'essentiel des investissements pour les jeunes pousses avec plus de 80% du total.

photo: Keystone

Les jeunes pousses helvétiques ont su convaincre les investisseurs l'an passé. Ces dernières ont levé un montant record de 670 millions de francs en vue d'assurer leur financement, un volume qui a bondi de près de moitié (48%) en l'espace d'une année.

Au regard de 2012, ces nouvelles entreprises jugées particulièrement prometteuses ont recueilli un volume d'investissement qui a plus que doublé, ressort-il de l'étude «Swiss Venture Capital Report» dévoilée mardi et réalisée par le portail d'informations Startupticker.ch avec le concours de l'association d'investisseurs SECA. Il s'agit de la quatrième année consécutive de hausse pour ces fonds de capital-risque.

Priorité au médical

Les auteurs de l'étude attribuent le bond des investissements à une vingtaine de jeunes pousses, lesquelles ont recueilli pas moins de 561 millions de francs, une somme en progression de 43%. Les bailleurs de fonds ont investi plus de 80% de leurs fonds dans des entreprises actives dans les secteurs des biotechnologies et des techniques médicales ainsi que dans le domaine de l'informatique et de la communication (ICT).

L'étude observe d'ailleurs que ce dernier secteur est revenu en grâce auprès des investisseurs après deux années en léger retrait. Les entreprises de la branche ICT ont ainsi obtenu des financements à hauteur de 129 millions de francs, 50% de plus qu'en 2014. Celles spécialisées dans les technologies informatiques liées à la finance, fintech dans le jargon, ont levé 21 millions, deux fois plus qu'une année auparavant.

Traverser la «vallée de la mort»

Essentielles à la survie des jeunes pousses durant la phase décrite comme la «vallée de la mort», en clair la période entre la fondation et l'expansion internationale, les injections de capitaux entre 2 et 10 millions de francs sont passées de 19 à 27 en 2015. Les investissements se sont pour l'essentiel concentrés sur les cantons de Vaud et Zurich, lesquels abritent les deux écoles polytechniques fédérales.

Toutefois, les autres régions de Suisse ont quelque peu rattrapé leur retard, puisque la part au total des investissements des cantons de Vaud et Zurich a fléchi de 72% à un peu plus de la moitié. Genève, Bâle et Zoug ont présenté une croissance remarquable, selon l'étude.

En 2015, le nombre d'appels de fonds s'est hissé à 120, contre 92 une année auparavant. Lors de la première étude, qui concernait l'année 2012, les auteurs en avaient recensé 61. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion