Coronavirus – Tous les cantons romands sont prêts à dégainer le vaccin sans ARN messager
Publié

CoronavirusTous les cantons romands sont prêts à dégainer le vaccin sans ARN messager

Les premières doses du sérum anti-Covid de Johnson & Johnson seront administrées dès ce mercredi, sur rendez-vous. Certains cantons donneront la priorité à ceux qui ont des contre-indications médicales aux vaccins Pfizer et Moderna.

AFP

Annoncée fin septembre, l’arrivée de 150’000 doses du vaccin Janssen, de Johnson & Johnson, est désormais effective. En Suisse romande, les premières injections se feront dès ce mercredi, dans les cantons de Vaud et de Fribourg. Genève, le Valais, le Jura et Neuchâtel leur emboîteront le pas. Chaque canton a établi ses propres règles pour administrer ce sérum à vecteur viral. Les personnes qui ne peuvent recevoir un vaccin ARN messager en raison d’une contre-indication médicale devraient être prioritaires mais ceux qui préfèrent cette solution, plutôt qu’un des autres vaccins proposés en Suisse, pourront aussi en bénéficier, dans la limite des doses disponibles.

Rappelons qu’une seule injection du vaccin Janssen suffit et ouvre la voie à l’obtention du certificat Covid, 22 jours plus tard. Ce sérum n’est pas recommandé pour les moins de 18 ans, ni pour les femmes enceintes ou les personnes immunodéficientes.

Vaud et Fribourg, dès le mercredi 6 octobre

Le canton de Vaud réservera une petite partie de ses 13’400 doses aux personnes présentant une contre-indication médicale aux vaccins à ARN messager. Le reste sera attribué selon le principe du «premier arrivé, premier servi». Il faut prendre rendez-vous via le site Coronavax ou s’adresser à la hotline, au 058 715 11 00.

À Fribourg, ce sont 5500 doses de vaccin Janssen qui seront disponibles. Là aussi, le canton a prévu de garder 500 doses pour les personnes médicalement contraintes de renoncer aux autres vaccins. Il est obligatoire de s’inscrire au préalable. En revanche, pour les vaccins Pfizer ou Moderna, le canton offre encore des plages de vaccination sans rendez-vous. Il ouvrira notamment exceptionnellement le centre à Forum Fribourg ce dimanche 10 octobre toute la journée. Ce sera le tout dernier moment pour pouvoir justifier d’avoir reçu une première dose de vaccin et donc continuer à bénéficier des dépistages gratuits jusqu’à fin novembre.

Les autres cantons suivent

À Genève, les autorités ont souligné que seules les personnes habitant le canton auraient accès au vaccin Janssen, vu le nombre limité de doses reçues. Et, là aussi, il y a lieu de prendre rendez-vous au préalable. Les premières injections auront lieu jeudi.

En Valais, les premières vaccinations avec le sérum de Johnson & Johnson auront lieu vendredi. Il faudra s’inscrire pour en bénéficier. Dans un premier temps, seul le centre de Sion pourra l’administrer. Mais la semaine suivante, il sera aussi disponible dans les centres de Brigue et de Collombey. Les autorités soulignent que l’arrivée de ce troisième produit va complexifier l’organisation des centres et recommandent de prendre rendez-vous, y compris pour l’injection d’un vaccin à ARN messager.

Dans le canton de Neuchâtel, l’ouverture des injections avec le vaccin Janssen n’a pas encore annoncée mais elle devrait intervenir très prochainement. Dans un premier temps, les 3000 doses seront réservées aux personnes qui présentent des contre-indications médicales aux vaccins à ARN messager. Puis, en fonction des disponibilités, elles seront disponibles pour le reste de la population. Pour en bénéficier, il faut s’annoncer au secrétariat de vaccination, au numéro 032 889 21 21.

Dans le canton du Jura, le Janssen sera proposé uniquement au Centre de vaccination de Courtételle et sur rendez-vous. Les personnes intéressées doivent s’adresser à la hotline, au 032 420 99 00. Là non plus, la date du début des vaccinations avec ce produit n’a pas encore été annoncée.

(jfz)

Ton opinion