Actualisé 19.10.2009 à 18:59

POLICIER

Tous les ingrédients d'un grand polar

Emmené par l'excellent Tommy Lee Jones, «Dans la brume électrique» plonge dans les profondeurs du sud des Etats-Unis.

de
Olivier Delaloye

Dans la moiteur de la Louisiane, le long du Mississippi, le village de New Iberia est en émoi. Alors qu'il est en tournage dans le coin, la star alcoolique Elrod Sykes découvre les restes d'un squelette déterré par l'ouragan «Katrina». Cette dépouille est celle d'un esclave noir torturé il y a quarante ans de cela. L'acteur va révéler sa découverte à Dave Robicheaux. Ce détective local, de retour chez lui, est sur les traces d'un tueur en série sanguinaire et violent.

Pour interpréter ce flic meurtri par le temps qui passe, Bertrand Tavernier – réalisateur de «Coup de torchon» – a choisi l'acteur américain de 63 ans Tommy Lee Jones. Il faut reconnaître que c'est la grande réussite de «Dans la brume électrique». Sa silhouette imposante et ses répliques lâchées au compte-goutte renforcent l'ambiance générale.

La deuxième réussite est sans conteste la qualité de la photo, accompagnée d'une mise en scène d'une lenteur totalement justifiée. Elle nous imprègne et renforce l'intrigue.

Parmi les nombreux sujets proposés dans les bonus, il y a un making of qui donne la parole à chacun des protagonistes, les laissant s'exprimer avec franchise sur les difficultés du tournage. On trouve aussi une interview passionnante, pour tous les amateurs de blues, du guitariste et chanteur de Louisiane, Buddy Guy.

«Dans la brume électrique»

De Bertrand Tavernier, avec Tommy Lee Jones.

Disponible dès mercredi 21 octobre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!