Actualisé

UkraineTous souhaitent l'application de l'accord

Moscou, Kiev, Berlin et Paris ont dénoncé jeudi les violations de cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine.

1 / 901
14.04 Les autorités de la péninsule de Crimée annexée en mars 2014 par la Russie ont interdit mercredi l'assemblée des Tatars de Crimée, le Medjlis.

14.04 Les autorités de la péninsule de Crimée annexée en mars 2014 par la Russie ont interdit mercredi l'assemblée des Tatars de Crimée, le Medjlis.

Reuters
03.03 Les civils vivant dans les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk évoquent un «isolement physique, politique, social et économique», relève le Haut Commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad Al Hussein dans son rapport publié ce jeudi à Genève.

03.03 Les civils vivant dans les républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk évoquent un «isolement physique, politique, social et économique», relève le Haut Commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad Al Hussein dans son rapport publié ce jeudi à Genève.

Keystone
20.02 Les Ukrainiens commémorent la répression du Maïdan, survenue il y a deux ans.

20.02 Les Ukrainiens commémorent la répression du Maïdan, survenue il y a deux ans.

epa/Roman Pilipey

Moscou, Kiev, Berlin et Paris ont convenu de mettre en vigueur l'intégralité de l'accord de Minsk du 12 février, a indiqué l'Elysée dans un communiqué. Kiev a fait état de nouvelles violations de la trêve, notamment à Marioupol.

Vladimir Poutine, Petro Porochenko, Angela Merkel et François Hollande se sont entretenus au téléphone pour examiner les «conséquences des événements de Debaltseve sur l'application des accords de Minsk». «Les quatre dirigeants sont convenus de mettre en oeuvre avec rigueur l'intégralité du paquet de mesures agréé le 12 février à Minsk», a écrit la présidence française.

Cet accord prévoit un cessez-le-feu sur l'ensemble de la ligne de front sans exception, la poursuite du retrait des armes lourdes, le suivi par l'OSCE de ces mesures et l'accélération du processus de libération des prisonniers. Les ministres des Affaires étrangères du «format de Normandie» (Allemagne, Ukraine, Russie, France) se parleront jeudi pour définir les modalités du mécanisme de supervision de l'accord du 12 février, précise le communiqué.

OSCE sur le terrain

Les représentants de l'OSCE se rencontreront eux sur le terrain les parties pour mettre en oeuvre rapidement ces mesures. Les séparatistes pro-russes poursuivent leurs attaques contre les troupes ukrainiennes dans l'est du pays, malgré le cessez-le-feu théoriquement en vigueur et malgré le retrait de milliers de soldats de la ville de Debaltseve, a déclaré jeudi l'armée ukrainienne.

Les rebelles ont tiré des roquettes, des obus d'artillerie et de chars à 46 occasions, entre autres à Marioupol, grande ville portuaire tenue par l'armée au bord de la mer d'Azov, a indiqué l'armée. Les séparatistes ont tiré sur Marioupol à partir de Chirokine, à 25 km de là, a affirmé l'armée ukrainienne. (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!