Actualisé 28.03.2011 à 11:18

TransportTous veulent leur part du gâteau ferroviaire

Les CFF ont encaissé près de 130 millions de plus qu'attendu. Avant même que l'ex-régie confirme ces chiffres, le magot suscite déjà toutes les convoitises.

de
aeg/man

«Nous félicitons les CFF, leur offre est visiblement très appréciée», estime Kurt Schreiber. L'annonce des chiffres réalisés l'an dernier donne des idées au vice-président de Pro-Bahn, l'association alémanique de défense des usagers du rail. Les CFF ont en effet engrangé l'an dernier 298 millions de francs, au lieu des 169 attendus, a révélé hier «Der Sonntag».

Pour Pro-Bahn, cette manne inattendue – due au nombre élevé de passagers transportés en 2010 – devrait bénéficier en premier lieu aux clients de l'ex-régie. «Cet argent est une première contribution majeure des passagers à l'avenir des projets ferroviaires à grande échelle. Nous aimerions maintenant que les hausses des prix soient plus modérées.»

De son côté, Sara Stalder, de l'association de défense fatale des consommateurs alémaniques, exige davantage de précisions avant toute nouvelle hausse de tarifs.

Le syndicat du personnel des CFF a également réagi à ces chiffres et exige sa part du gâteau. «Chacun des 28 000 employés doit recevoir tout de suite une prime d'au moins 500 fr.», calcule ainsi Manuel Avallone, du syndicat du personnel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!