Berne: «Tout à coup, j’ai vu cette grosse araignée poilue»
Publié

Berne«Tout à coup, j’ai vu cette grosse araignée poilue»

Une lectrice bernoise a vu une zoropse à pattes épineuses sortir de son sac de commissions. Un expert explique qu’il ne s’agit pas d’une espèce exotique et que sa morsure est sans danger.

par
rc/ofu
1 / 3
Lecteur-reporter
Lecteur-reporter
20 Minuten

En rentrant des courses, Meltem ne pensait pas avoir ramené chez elle un passager clandestin pour le moins surprenant. En déballant ses bananes et le produit lessive achetés dans une filiale Coop près de la gare de Berne, elle a soudainement vu une araignée sortir du sac de commissions: «Elle était grosse et poilue», se souvient la lectrice alémanique. «D’habitude, je n’ai pas peur des araignées. Mais celle-ci m’a effrayée. Je l’ai pourchassée à travers mon appartement avec mon spray anti-insectes. Elle a fini par se cacher dans un trou, que j’ai scotché pour pouvoir dormir tranquillement. Le lendemain, elle était morte.»

Meltem est persuadée qu’il s’agit d’une espèce exotique, arrivée en Suisse dans une caisse à bananes. Mais Wolfgang Nentwig, un expert de l’Université de Berne, la contredit: «Il s’agit d’une zoropse à pattes épineuses. Au cours des vingt dernières années, cette espèce a souvent fait parler d’elle en Europe centrale.» Il explique que l’espèce a fait son apparition au nord des Alpes dans les années 90 et que depuis, elle s’est rapidement propagée. D’abord en Autriche et en Suisse, puis en Allemagne et aux Pays-Bas. «Cette araignée n’est donc pas arrivée en Suisse dans une caisse à bananes.»

Wolfgang Nentwig confirme que cette araignée est grande par rapport aux autres espèces locales. Son corps mesure 19 millimètres. Si l’on prend on compte ses pattes, elle atteint les 8 centimètres. L’expert rappelle qu’elle mord lorsqu’elle se sent menacée. Cependant, son venin n’est pas dangereux. Sa morsure peut être comparée à celle d’un moustique.

Ton opinion

223 commentaires