Coronavirus: Tout juste vaccinée, elle meurt à 41 ans au Portugal
Publié

CoronavirusTout juste vaccinée, elle meurt à 41 ans au Portugal

Une femme qui venait de recevoir le vaccin contre le Covid-19 est décédée subitement. Mais rien ne montre que le vaccin ait un quelconque lien avec ce drame. Bien au contraire.

par
th/20 minutes
La femme travaillait à l'Institut portugais d'oncologie, à Porto.

La femme travaillait à l'Institut portugais d'oncologie, à Porto.

DR

Une femme de 41 ans qui travaillait à l'Institut portugais d'oncologie est morte subitement le 1er janvier, rapporte la presse portugaise, dimanche. Cette femme qui travaillait en tant qu'assistante faisait partie des 538 membres du personnel vaccinés contre le Covid-19.

Pour autant, rien ne montre que son décès inattendu ait un quelconque rapport avec la dose de vaccin reçue. Au contraire, l'institut précise qu'elle n'avait subi aucun effet indésirable «ni au moment de la vaccination, ni dans les jours qui ont suivi». Les causes de son décès n'ont pas été identifiées pour l'instant. L'autopsie qui va être pratiquée permettra d'en savoir davantage.

Plus de 10 000 vaccinés au Portugal

Comme de nombreux autres pays européens, le Portugal a déjà passé la barre des 10’000 vaccinations. Malgré les validations des différentes autorités sanitaires, le vaccin contre le Covid-19 continue de susciter la méfiance d'une partie de la population. En France par exemple, seuls 40% des habitants sont prêts à se faire vacciner contre 77% au Royaume-Uni ou encore 69% aux États-Unis.

La principale raison avancée est la peur des effets secondaires. Si les différentes campagnes de vaccinations menées depuis 150 ans ont fait leurs preuves en permettant d'éradiquer de nombreuses maladies, la défiance à l'égard des vaccins demeure partagée. Le plus souvent basée sur de fausses informations et des craintes irrationnelles.

Ton opinion