Actualisé 23.06.2020 à 06:06

Automobilisme

Tout le paddock derrière Bubba Wallace

Une enquête pour «acte de haine» a été ouverte après la découverte d'une corde de pendu dans le garage de Bubba Wallace, le seul pilote noir du championnat de Nascar.

Bubba Wallace a immortalisé la scène et posté le cliché sur son compte Twitter, légendé d'un seul mot, «Together» (ensemble).

Bubba Wallace a immortalisé la scène et posté le cliché sur son compte Twitter, légendé d'un seul mot, «Together» (ensemble).

Twitter @BubbaWallace

Ému aux larmes, Bubba Wallace, seul pilote noir titulaire en Nascar, a été soutenu activement par ses homologues avant la course de lundi à Talladega, en Alabama, alors que les autorités fédérales enquêtent sur la corde de pendu trouvée dimanche dans son garage.

La séquence, forte et solennelle, témoigne du soutien affiché par quasiment tout le paddock à Wallace. Une demi-heure avant le début de la course, reportée la veille à cause des orages, pilotes et staffs se sont massés derrière sa Chevrolet et l'ont poussée sur la ligne de départ.

Le pilote, enlacé par de nombreux autres, n'a pu retenir ses larmes. Il a immortalisé la scène avec son téléphone et posté le cliché sur son compte Twitter, légendé d'un seul mot, «Together» (ensemble).

Plus tôt lundi, les autorité fédérales ont décidé d'ouvrir une enquête, au lendemain de la découverte de cette corde de pendu, qui rappelle les lynchages pratiqués aux Etats-Unis pendant les périodes esclavagiste et ségrégationniste.

«Le procureur fédéral, le FBI et la Division des droits civils du ministère de la Justice examinent la situation (...) afin de déterminer s'il y a eu violation de la loi fédérale», a indiqué dans un communiqué le procureur Jay Town, pour qui «ce type d'action n'a pas sa place dans notre société».

«Furieuse et outrée», la Nascar avait immédiatement fait savoir dimanche «à quel point» elle prenait «au sérieux cet acte de haine». «Nous avons ouvert une enquête immédiate et ferons tout ce que nous pourrons pour identifier la ou les personnes responsables et les éliminer de notre sport.»

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
11 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Paul et Mick

24.06.2020 à 11:57

On est tous derrière toi, Boob. Toi et la corde que tu as délibérément mise dans ton garage pour jeter de l’huile sur le feu et nous faire passer tous pour des ...

chooley

23.06.2020 à 09:23

je suis un noir, negre,homme de couleur,bazané....etc utiliser tout les supterfuge que vous voulez pour d'écrire la couleur de peau. faut arrêter avec ça le racisme a toujours existé et existera toujours malgré ce qui est arrivé!!!! la vie des noirs compte tout comme celle des blanc,jaunes et de toutes les races qui vivent en ce bas monde.

Pierre Aubert

23.06.2020 à 07:43

quel blala outrancier pour un fait divers