Hymne national sifflé: «Tout match sera immédiatement arrêté»
Actualisé

Hymne national sifflé«Tout match sera immédiatement arrêté»

Tout match où l'hymne national sera sifflé «sera immédiatement arrêté», a annoncé mercredi la ministre des Sports Roselyne Bachelot, au lendemain des incidents survenus lors de la rencontre amicale France-Tunisie au Stade de France.

France-Tunisie : "La Marseillaise" sifflée.

Tout match où «La Marseillaise» sera sifflée «sera immédiatement arrêté», a annoncé mercredi la ministre des Sports Roselyne Bachelot, au lendemain des incidents survenus lors de la rencontre amicale France-Tunisie au Stade de France.

«Les membres du gouvernement quitteront immédiatement l'enceinte sportive», a ajouté la ministre à l'issue d'une réunion à l'Elysée à laquelle Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football (FFF), avait été convoqué par Nicolas Sarkozy. Selon Mme Bachelot, le chef de l'Etat a fait part lors de cet entretien de son «indignation» devant les sifflets entendus lors de «La Marseillaise» mardi soir au Stade de France.

Jean-Pierre Escalettes: «Ca devient insupportable»

Le président de la Fédération française de football a jugé inadmissible les sifflets du public ayant accompagné la Marseillaise avant la rencontre amicale France - Tunisie.

«Je voudrais en préambule, car ce n'était pas l'objet de cette conférence de presse, dire à quel point le conseil fédéral et son président ont été choqués, ulcérés, écoeurés, par les sifflets qui ont couvert notre hymne national et qui ont accompagé tout au long de la partie les actions de nos joueurs», a déclaré Escalettes à l'issue du conseil fédéral de la FFF tenu mercredi à Paris.

«Réunir les hommes»

«Thierry Henry a eu des mots très forts dans les vestiaires et j'ai senti un désarroi tout à fait compréhensible. Il est intolérable, inadmissible que les hymnes nationaux soient sifflés», a-t-il ajouté. «Ce n'est pas la première fois que l'hymne français est sifflé, mais ça devient insupportable. Je dis haut et fort que si le football français doit entraîner des manifestations pareilles et bien je pense que le football ne remplit pas sa vocation à réunir les hommes.»

«Nous avons fait le nécessaire, mis en place un cérémonial, fait entrer les joueurs de façon alternée en accord avec l'ambassadeur (...), deux chanteuses choisies exprès, sachant qu'à capella il est plus facile d'éviter les sifflets... Ca fait trois fois au Stade de France, j'ai véritablement ras le bol de ces manifestations.» (ap)

Ton opinion