24.10.2020 à 14:20

Assemblée des déléguésTout pour l’environnement chez les Verts

L’initiative contre les pesticides de synthèse, celle pour l’eau potable et le référendum «Stop à l’huile de palme» ont été plébiscités. Les Suisses se prononceront en 2021.

Céline Vara a présenté quatre objectifs de l’initiative contre les pesticides de synthèse (archives).

Céline Vara a présenté quatre objectifs de l’initiative contre les pesticides de synthèse (archives).

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Les délégués des Verts, réunis en assemblée virtuelle samedi, ont décidé de s’engager en faveur de l’initiative contre les pesticides de synthèse et de celle pour une eau potable. Ils acceptent également le référendum «Stop à l’huile de palme».

Comme l’assemblée des délégués se déroule en ligne, les nombres de voix lors des votes n’ont pas été précisément comptés. Les parts de bulletins vert, rouge ou blanc (abstention) ont été visuellement estimées.

L’initiative contre les pesticides de synthèse a été «visuellement massivement acceptée» d’après la conseillère nationale bernoise Regula Rytz. Elle poursuit quatre objectifs: protéger la santé, sauvegarder la biodiversité, soutenir l’agriculture durable et booster l’économie agricole et l’innovation, comme l’a souligné la conseillère aux États neuchâteloise Céline Vara.

Pour l’initiative pour une eau potable, «un vote très clair montre que nous allons continuer à la soutenir», note Regula Rytz. Elle a précisé que l’initiative avait déjà été acceptée par le parti en 2017 durant la phase de récolte de signatures.

Après un examen visuel des votes, les Verts acceptent également le référendum «Stop à l’huile de palme» et se positionnent contre l’accord de libre-échange entre les pays de l’AELE, dont fait partie la Suisse, et l’Indonésie.

Les Suisses se prononceront sur ces trois objets l’an prochain en 2021.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!