Actualisé 19.01.2011 à 19:52

Coupe du monde à Kitzbühel

Tout sera fait pour sauver la descente

Si la météo ne s'améliore pas sur Kitzbühel, le super-G, prévu vendredi, pourrait être sacrifié et remplacé par un entraînement de descente.

La météo joue les troubles-fête à Kitzbühel.

La météo joue les troubles-fête à Kitzbühel.

Les organisateurs doivent assurer au moins un entraînement pour faire courir la descente, point d'orgue de la saison de Coupe du monde. Or, le premier entraînement prévu mardi et reporté une première fois à cause de la douceur, n'a pas pu avoir lieu mercredi en raison de chutes de neige en haut de la piste et de pluie en bas. Une fenêtre de tir subsiste jeudi, mais les prévisions ne sont guère optimistes.

«S'il n'y a pas d'entraînement demain (jeudi), nous ferons un entraînement de descente vendredi car nous en avons besoin», a déclaré Günther Hujara lors de la réunion quotidienne des capitaines d'équipes. Auquel cas, selon lui, le super-G pourrait être couru à Hinterstoder, où la Coupe du monde fait étape les 5 et 6 février pour un super-G et un géant.

«Il faut aussi se préparer au pire si le temps n'est pas bon vendredi, nous ferons le super-G samedi et la descente sera annulée. Il n'y a pas de créneau pour la rattraper d'ici la fin de la saison», a-t-il ajouté.

M. Hujara a évoqué un troisième scénario, un entraînement en deux temps: un premier passage avec un départ abaissé jeudi ou vendredi et un second sur le haut de la vertigineuse Streif juste avant la course samedi.

Il n'y a pas d'inquiétude en revanche pour la tenue du slalom dimanche. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!