Actualisé

Scrutins 27 novembreToutes les votations en un clin d'oeil

Les Suisses ont refusé nettement l'initiative des Verts pour la sortie du nucléaire. Ils se prononçaient aussi sur une foule d'autres objets cantonaux et communaux.

par
cht/nxp
Keystone

Les centrales nucléaires resteront branchées tant qu'elles peuvent fonctionner. L'initiative des Verts qui veut toutes les arrêter d'ici 2029 a été rejetée dimanche à 54,2% par le peuple ainsi que par la majorité des cantons. Seuls Vaud, Genève, Jura et Neuchâtel ont dit oui en Suisse romande et seuls Bâle-Ville et Bâle-Campagne l'ont accepté en Suisse alémanique. Le Valais et Fribourg ont dit «non». Seul objet à l'ordre du jour, le texte a quand même réussi à mobiliser les Suisses. La participation aux votations fédérales avoisine les 44%.

Lire: Les Suisses refusent la sortie du nucléaire

Genève ouvrira ses commerces 4 dimanches

A Genève, les citoyens pourront faire les magasins quatre dimanches par année. A 57,42%, ils ont accepté le contre-projet à l'initiative cantonale des syndicats «Touche pas à mes dimanches!».

Lire: Oui aux commerces ouverts quatre dimanches

Arbres à Genève, tours à Prilly: les objets communaux en Suisse romande

A Genève, le compromis visant à terminer la rénovation de la plaine de Plainpalais a été largement soutenu dimanche. A Prilly (VD), le développement de Malley pourra se réaliser au moyen de tours. Les citoyens ont largement approuvé le plan partiel d'affectation (PPA) intercommunal. A Sierre (VS), le PLR a subi un revers au deuxième tour de l'élection des présidents de communes. Il n'est pas parvenu à conserver la présidence de Sierre (VS). A l'issue d'un scrutin serré, l'avantage est revenu au candidat PDC Pierre Berthod. Il l'a emporté devant son concurrent PLR Marc-André Berclaz.

Lire: Les objets communaux en Suisse romande

Pas d'UDC au gouvernement fribourgeois

Dans le canton Fribourg, l'UDC n'a pas réussi son pari de revenir au Conseil d'Etat fribourgeois après vingt ans d'absence au sein de l'exécutif. Son candidat Stéphane Peiry a terminé en dernière position dimanche au deuxième tour, derrière les trois candidats de la gauche. Le meilleur élu du deuxième tour est le conseiller national socialiste Jean-François Steiert devant les sortantes Marie Garnier (Verts) et Anne-Claude Demierre (PS).

Lire: Conseil d'Etat: la gauche conserve ses trois sièges

L'exécutif de la Ville de Neuchâtel reste à gauche

Pas de surprise dimanche lors de l'élection au Conseil communal de Neuchâtel. Quatre des cinq sortants qui se représentaient ont été réélus. Le PLR a conservé le siège laissé vacant par le départ de Pascal Sandoz avec l'élection de Violaine Blétry-de-Montmollin. L'exécutif du chef-lieu cantonal reste à gauche.

Lire: L'exécutif de la Ville de Neuchâtel reste à gauche

En Suisse allemande, une foule de sujet était au menu. A Zurich, les citoyens ont balayé dimanche une initiative de l'UDF demandant que le mariage soit défini dans la Constitution comme une communauté de vie entre un homme et une femme. A Schaffhouse et en Thurgovie, l'UDC a essuyé deux nouveaux revers dans sa croisade contre le nouveau plan d'études scolaires alémanique qui ancre notamment l'enseignement du français à l'école primaire. Les deux cantons ont rejeté des initiatives populaires dans ce sens. En outre, les Bernois ont rejeté l'initiative sur les sites hospitaliers qui demandait le maintien d'établissements sur tout du territoire pendant huit ans au moins.

Lire: Les objets soumis au vote en Suisse allemande

Aux Grisons et au Tessin, 17 communes devaient se prononcer sur la création du 2e parc national, le parc Adula, à cheval sur les deux cantons. Le parc a été rejeté selon les critères qui définissaient sa mise sur pied. En revanche, la commune d'Arosa, toujours aux Grisons, a elle accepté un grand parc pour des ours maltraités.

Lire: Une commune grisonne refuse le Parc Adula (cht/nxp/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!