Automobile: Toyota est dans le vert malgré les rappels
Actualisé

AutomobileToyota est dans le vert malgré les rappels

Toyota est repassé dans le vert au cours de l'année 2009-2010 close fin mars grâce à d'importantes réductions de coûts et malgré la crise des rappels.

Le premier constructeur mondial Toyota a dégagé un bénéfice net de 209,4 milliards de yens (2,48 milliard de francs) et un bénéfice d'exploitation de 147,5 milliards de yens. Un résultat inespéré l'an passé à la même époque lorsque, plombé par la récession, il prévoyait une perte nette de 550 milliards de yens et un gigantesque déficit d'exploitation de 650 milliards.

Son chiffre d'affaires a en revanche baissé de 7,7% sur un an à 18'950 milliards de yens (224,3 milliards de francs), à cause d'une baisse de 4,4% de ses ventes d'automobiles dans le monde, à 7,237 millions unités.

Malgré les problèmes

Ce retour aux bénéfices a été enregistré alors que Toyota a dû rappeler ces derniers mois dix millions de véhicules dans le monde, dont la majorité aux Etats-Unis, à cause d'une série de problèmes techniques, notamment de pédales d'accélération pouvant rester bloquées en position enfoncée.

Cette affaire avait semé l'émoi au sein du groupe, réputé jusque- là pour sa fiabilité. Toyota a évalué à 180 milliards de yens le coût des rappels sur ses finances pour 2009-2010, jugeant leur impact inférieur à ce qu'il redoutait.

Pour l'année budgétaire 2010-2011 en cours, Toyota a prévu d'accroitre de près de 50% son bénéfice net, à 310 milliards de yens, et de presque doubler son bénéfice d'exploitation, à 280 milliards de yens, pour un chiffre d'affaires en hausse d'à peine 1% à 19'200 milliards de yens.

Le constructeur pourrait toutefois avoir à payer «des amendes énormes» aux Etats-Unis où plusieurs plaintes ont été déposées contre lui dans des accidents mortels impliquant des Toyota. (ats)

Ton opinion