Formule 1: Toyota pourrait aussi quitter les circuits
Actualisé

Formule 1Toyota pourrait aussi quitter les circuits

Une nouveau constructeur pourrait quitter la Formule 1 au terme de la saison.

Patron de l'écurie Toyota, Tadashi Yamashina a affirmé que le retrait de la compétition était l'une des options envisagées par sa firme, victime de la crise économique.

Le plus grand constructeur automobile de la planète, qui occupe la 5e place du championnat du monde 2009 grâce à Timo Glock (9e du classement des pilotes) et Jarno Trulli (10e), serait le troisième acteur majeur à quitter la F1 en quelques mois. Honda s'était retiré à la fin 2008, alors que BMW a annoncé son départ au mois de juillet. L'avenir de Renault, sous pression après l'affaire du «crashgate» du GP de Singapour 2008, demeure en outre incertain.

«Nous devons faire en sorte que la Formule 1 ne nous coûte pas autant d'argent», a souligné Tadashi Yamashina. La société Fuji International Speedway, filiale de Toyota, a déjà renoncé à héberger à partir de 2010 le GP du Japon sur le circuit du Mont-Fuji à Shizuoka en raison de la crise économique. Et tant Glock que Trulli n'ont pas eu l'opportunité de prolonger leur contrat avec la firme nippone.

Toyota dispute actuellement sa huitième saison de Formule 1, et est toujours à la recherche d'un premier succès. Le constructeur japonais aurait investi près de 5 milliards de francs depuis son arrivée en 2002, plus que toute autre écurie. Le budget-course de Toyota a été ramené à environ 250 millions de francs pour 2009.

(ats)

Ton opinion