Genève: TPG: les 18-25 ans payeront le prix fort
Actualisé

GenèveTPG: les 18-25 ans payeront le prix fort

Le Conseil d'Etat genevois a confirmé mercredi que l'initiative contre les hausses des tarifs des TPG, acceptée dimanche par les Genevois, excluait bel et bien les jeunes de 18 à 25 ans de la catégorie junior.

Les TPG sont au centre de l'actualité genevoise.

Les TPG sont au centre de l'actualité genevoise.

Une polémique avait éclaté en début de semaine à propos de l'initiative lancée par l'AVIVO. Alors que le texte qui a été signé et débattu au Grand Conseil spécifiait, dans des parenthèses, que la catégorie junior allait de 6 à 18 ans, le texte qui a été soumis au peuple dimanche ne contenait plus cette précision.

Les deux versions des initiants

Lors du lancement de l'initiative par l'AVIVO (association de défense des retraités) en octobre 2010, le comité d'initiative a remis deux versions différentes de son initiative, a rappelé le gouvernement genevois dans un communiqué. L'une contenait les fameuses parenthèses, l'autre non.

Pour le Conseil d'Etat, la campagne qui a été menée et l'information qui a été distribuée aux électeurs ont toutefois permis de lever toute ambiguité sur l'interprétation du texte. Gouvernement et comité d'initiative «ont toujours précisé» que la catégorie junior correspondait à la classe d'âge 6-18 ans.

Le texte de l'initiative qui sera promulgué contiendra d'ailleurs cette précision relative à la classe d'âge 6-18 caractérisant le billet ou l'abonnement junior. Par conséquent, dès que l'initiative déploiera ses effets, les 18-25 ans ne pourront plus bénéficier de l'abonnement junior, a fait savoir le Conseil d'Etat.

Ne pénaliser personne

Le comité d'initiative de l'AVIVO, lors d'une conférence de presse organisée mardi, avait pourtant affirmé qu'à aucun moment il n'avait proposé d'augmenter les tarifs pour les 18-25 ans. Selon lui, l'initiative indiquait simplement qu'une réduction supplémentaire était accordée aux voyageurs âgés de 6 à 18 ans.

Aujourd'hui, la seule façon de réintégrer la classe d'âge 18-25 ans dans l'abonnement junior sera de modifier la loi sur les transports publics genevois (TPG), a souligné l'exécutif cantonal. (ats)

Ton opinion