Italie: Trafic de «joints 2.0» dans la cour du lycée
Publié

ItalieTrafic de «joints 2.0» dans la cour du lycée

Les carabiniers ont mené un raid dans une école de Turin, où les élèves avaient trouvé une manière originale de consommer du cannabis.

par
arg
Les capsules de cannabis liquide étaient cachées dans des stylos et des marqueurs dont les réservoirs avaient été vidés.

Les capsules de cannabis liquide étaient cachées dans des stylos et des marqueurs dont les réservoirs avaient été vidés.

photo: Kein Anbieter

On n'arrête pas le progrès. Y compris dans le domaine de la fumette. Une procureure de Turin a annoncé hier que 17 jeunes, la plupart mineurs, avaient été inculpés dans le cadre d'une enquête dans un lycée hôtelier de la ville. Originalité du trafic: il concernait des extraits de cannabis et de haschich liquides pour consommation par cigarette électronique, rapporte le site TorinoToday.

Les élèves vapotaient leur herbe pendant les pauses, sans attirer l'attention. C'est en tout cas ce qu'ils croyaient, car ils étaient épiés et filmés par des carabiniers. Les agents ont retrouvé le liquide au cannabis dans les trousses des jeunes. Les capsules contenant la drogue étaient bien cachées à l'intérieur de stylos et de marqueurs dont les réservoirs avaient été vidés.

Sur les réseaux sociaux, un des jeunes s'est trahi en se vantant d'avoir inventé ces «joints 2.0». Le petit commerce était florissant. Les doses d'e-fumette commençaient à se vendre dans la rue et les quartiers voisins.

Populaire aux USA

En réalité, la méthode est déjà bien connue aux Etats-Unis, où elle donne du fil à retordre aux autorités scolaires. Selon une étude publiée l'an dernier dans la revue «Pediatrics», près d'un ado américain sur cinq dit avoir déjà utilisé des cigarettes électroniques pour inhaler du cannabis, chauffé sous forme d'huile ou de solution. La plupart des répondants avaient avoué préférer ce moyen pour des raisons de discrétion.

Ton opinion