Trafic ferroviaire: Train à vapeur incendiaire: lignes coupées
Actualisé

Trafic ferroviaireTrain à vapeur incendiaire: lignes coupées

Des incendies provoqués par un train à vapeur ont nécessité des interruptions de trafic sur les lignes ferroviaires régulières, samedi,

Un train à vapeur a mis les trains CFF au tapis.

Un train à vapeur a mis les trains CFF au tapis.

Les lignes ferroviaires Morat (FR) - Payerne (VD) et Estavayer-le-Lac - Yverdon-les-Bains (VD) ont été interrompues samedi après-midi en raison d'incendies à proximité des voies. Ces sinistres ont été provoqués par les escarbilles d'une locomotive à vapeur.

Le train historique affrété par une association a quitté Morat à 15h30 en direction de Payerne et Yverdon-les-Bains. «Chemin faisant, il a provoqué cinq foyers entre Morat et Payerne et un autre entre Estavayer-le-Lac et Yverdon», a indiqué à l'ats le porte-parole des CFF Jean-Louis Scherz.

Le trafic régulier a dû être interrompu pour permettre l'intervention du train de sauvetage de Lausanne et des bus de remplacement ont été mis en place pour les voyageurs, a précisé M. Scherz. Le trafic a pu reprendre vers 17h30 entre Morat et Payerne. Entre Estavayer et Yverdon, le dérangement devait durer jusque vers 20h30.

Par précaution, le train à vapeur, qui devait poursuivre son voyage jusqu'à Olten en empruntant la ligne importante du Pied du Jura, a été bloqué à Yverdon-les-Bains. Après examen de la locomotive, le service d'exploitation des CFF a autorisé le convoi à reprendre sa course en soirée. Mais, «pour parer à toute éventualité», il l'a fait suivre jusqu'à Olten par le train de sauvetage de Bienne, a précisé M. Scherz.

Il y a une semaine, une locomotive à vapeur avait déjà mis le feu à un champ de céréales près de Bubendorf (BL). Les pompiers avaient réussi à éteindre les flammes, mais la plus grande partie des 60 ares du champ avait été détruite. Par mesure de sécurité, les autorités locales avaient provisoirement interdit les courses avec de telles locomotives. (ats)

Ton opinion