Actualisé 23.10.2016 à 12:56

Conseil des EtatsTransport du chlore: Berne dit non à Genève

L'initiative cantonale réclamant l'arrêt de l'acheminement de cette substance par le rail jusqu'en Valais a été balayée par une commission.

Le déraillement de Daillens (VD),en avril 2015, avait répandu de l'acide sulfurique au sol. L'épisode avait aggravé les inquiétudes des détracteurs du transport de chlore par voie ferroviaire.

Le déraillement de Daillens (VD),en avril 2015, avait répandu de l'acide sulfurique au sol. L'épisode avait aggravé les inquiétudes des détracteurs du transport de chlore par voie ferroviaire.

photo: Keystone

L'initiative cantonale genevoise «Stop au transport de chlore pour protéger la population et permettre la construction de logements» est rejetée par la commission des transports du Conseil des Etats. Cette dernière a décidé vendredi à l'unanimité de ne pas y donner suite.

Elle considère que la déclaration du 26 septembre, qui prévoit des mesures visant à améliorer la sécurité lors du transport de marchandises dangereuses, a permis de trouver des solutions adéquates, indiquent vendredi les services du Parlement.

Signée par des représentants des milieux économiques, des CFF et des autorités, le texte doit être appliqué en 2018. Genève, Vaud et le Valais se sont montrés satisfaits, y voyant un premier pas.

La déclaration vise à réduire le risque par dix. Les gros consommateurs situés en Valais importent la plus grande partie de leur chlore de la région de Lyon et de Grenoble, en l'acheminant par le rail le long des rives du Léman. L'industrie a pris contact avec le producteur pour qu'il approvisionne les exploitations du Valais par un itinéraire plus court traversant des régions moins peuplées.

Les CFF ont aussi pris des mesures fin 2015 en faisant circuler les wagons-citernes contenant du chlore à vitesse réduite à travers les agglomérations de Genève et de Lausanne. Ce train ne passe plus par la gare des marchandises de la Praille pour changer de locomotive. Environ 25'000 tonnes de chlore transitent chaque année par la région lémanique. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!