Actualisé 05.04.2006 à 13:31

Transports publics bientôt gratuits?

Prendre les transports publics sans payer? C'est réalisable pour les jeunes, selon les socialistes, qui ont soulevé une nouvelle fois la question au Conseil communal hier.

La gratuité des transports publics est un thème à la mode. «L'idée fait son chemin en Suisse. Mais, actuellement, aucune ville ne l'a appliquée», commente Noëlle Petitdemange, de l'Association Transports et Environnement.

A Lausanne, les oppositions proviennent de la coalition de la droite LausannEnsemble. «Tout ce qui est gratuit n'a pas de valeur», explique Gilles Meystre, son porte-parole. «La vertu éducative de cette mesure et ses possibilités de financement restent à prouver. Nous sommes pour une mixité réaliste entre les transports publics et individuels.»

D'autres voix discordantes se font aussi entendre à gauche. Adèle Thorens, des Verts, précise: «Nous ne sommes pas divisés. Nous avons des craintes. Les transports publics ne sont jamais gratuits. De toute façon, quelqu'un paie: l'usager ou la Ville. La gratuité ne doit pas prétériter l'extension de l'offre des transports publics. L'amélioration du réseau est déterminante.»

Le projet des socialistes concerne uniquement les jeunes de moins de 20 ans. Une restriction qui réduirait les coûts. Ce qui rendrait le projet réalisable. «La gratuité totale reste une belle utopie», argumente Grégoire Junod, président du PS.

Dominique Botti

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!