Jourdan Dunn: Traumatisée à cause de sa couleur de peau
Actualisé

Jourdan DunnTraumatisée à cause de sa couleur de peau

Jourdan Dunn a vécu une scolarité difficile. Ses camarades se moquaient d'elle. Aujourd'hui, le top ne veut plus être une victime.

par
Ludovic Jaccard
1 / 9
A 24 ans, Jourdan Dunn connait un véritable succès dans la mode.

A 24 ans, Jourdan Dunn connait un véritable succès dans la mode.

Keystone/Facundo Arrizabalaga
Egérie de la marque Maybeline, la Britannique a posé pour les plus grands créateurs.

Egérie de la marque Maybeline, la Britannique a posé pour les plus grands créateurs.

Keystone/Hannah Mckay
Jourdan est l'un des mannequins les mieux payés au monde.

Jourdan est l'un des mannequins les mieux payés au monde.

Keystone/AP/Joel Ryan

Avec son physique de rêve, difficile de croire que Jourdan Dunn ne supportait pas son image durant son enfance. Et pour cause: scolarisée dans un établissement londonien, elle était harcelée par ses copains de classe, qui se moquaient de la couleur de sa peau.

Du coup, la jeune fille d'origine antillaise se sentait très complexée. «Je ne pouvais plus me regarder dans un miroir. Ça me rendait malade. Je me haïssais», confie-t-elle au «Times». Avec les années, son malaise n'a fait qu'empirer. Elle a alors choisi de continuer sa scolarité obligatoire chez elle. «Je détestais aller à l'école. Je ne voulais plus quitter ma maison», se souvient-elle.

Mais la chance a fini par sourire à Jourdan. Repérée à l'âge de 15 ans, la belle a commencé une carrière fulgurante dans le mannequinat. En 2008, elle a été le premier top noir à défiler pour Prada depuis Naomi Campbell, en 1997. Après avoir défilé pour Victoria's Secret, Dior ou encore Jean Paul Gaultier, la Britannique de 24 ans fait aujour­d'hui partie des mannequins les mieux payés au monde. Elle aurait touché plus de 4 millions de francs entre juin 2013 et juin 2014.

Malgré tout, Jourdan constate que le racisme fait aussi des ravages dans la mode. «C'est dur pour les filles noires. Elles sont nombreuses à abandonner le métier, parce qu'elles n'ont pas une agence qui les mette en avant», déplore-t-elle.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion