Actualisé 23.01.2007 à 21:49

Travail des femmes moins bien payé

BERNE – Il y a toujours plus de femmes très bien formées.

Mais elles restent minoritaires parmi les cadres supérieurs et même si elles atteignent ce niveau, elles sont bien moins rémunérées, constate Kristina Schulz, directrice du Bureau fédéral de l'égalité. En moyenne, la différence peut atteindre jusqu'à 30% chez les cadres. Cela montre que les efforts de formation profitent moins aux femmes qu'aux hommes, estime-t-elle. Les écarts de salaire sont moindres dans les activités moins qualifiées. Une partie du déséquilibre s'explique par des différences en matière de formation, ainsi que par le nombre d'années professionnelles. Une autre partie ne s'explique pas par ces motifs objectifs. «Il s'agit de discrimination.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!