Actualisé 19.02.2020 à 10:24

Canton de NeuchâtelTravaux sur la ligne CFF: pas de gratuité

La gratuité des bus de remplacement a été refusée pour la desserte entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds lors des travaux en 2021 sur la ligne de train.

Le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre a rappelé que «les CFF investiront comme jamais pour une desserte de substitution».

Le conseiller d'Etat neuchâtelois Laurent Favre a rappelé que «les CFF investiront comme jamais pour une desserte de substitution».

Les députés neuchâtelois veulent que la desserte entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds soit très attractive lors des futurs travaux en 2021 sur la ligne ferroviaire, fermée pendant huit mois. La gratuité des bus de remplacement a toutefois été refusée.

Par sa recommandation en faveur de la gratuité, la Verte Christine Ammann Tschopp voulait faire un geste en faveur des utilisateurs et aussi éviter un report sur le trafic privé qui congestionnerait encore plus le tunnel routier sous la Vue-des-Alpes. La limitation de l'engorgement serait bénéfique aussi bien à la fluidité du trafic qu'à la tenue des horaires de bus de remplacement.

Conseil d'Etat opposé

Le Conseil d'Etat y était opposé. «La desserte de substitution coûtera 40 millions de francs aux CFF et à la Confédération, contre 20 millions pour l'exploitation actuelle», a expliqué le conseiller d'Etat Laurent Favre. «Les CFF investiront comme jamais pour une desserte de substitution».

Il y a aura une cadence au quart d'heure pour les bus directs aux heures de pointe et une cadence à la demi-heure pour les bus régionaux. La desserte directe mettra 35 minutes. «La gratuité entraînerait au moins un coût de 9 millions de francs, qui devrait être assumé par le canton et les communes», a ajouté Laurent Favre.

Les députés ont accepté finalement une solution intermédiaire proposée par le groupe socialiste qui demande au Conseil d'Etat de rendre l'offre de bus de remplacement très attractive. La cadence des bus doit être élevée notamment aux heures de pointe et le prix des billets doit être revu à la baisse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!