Universités: Treize facultés suisses parmi le gratin mondial

Actualisé

UniversitésTreize facultés suisses parmi le gratin mondial

Que ce soit l'EPFZ, les universités ou les écoles hôtelières, l'enseignement supérieur a nettement progressé sur un an, selon un classement.

par
Pascal Schmuck
Zurich
L'EPFZ confirme être un pôle d'excellence.

L'EPFZ confirme être un pôle d'excellence.

Keystone

La Suisse fait bonne figure dans le classement des universités publié par les analystes de l'éducation QS Quacquarelli Symonds. En termes de disciplines comme l'hôtellerie ou les sciences, elle enregistre même la plus forte progression sur un an parmi les établissements européens, explique le cabinet londonien dans la huitième édition de son étude.

Le classement englobe désormais 22 hautes écoles suisses et 171 départements de recherche. Durant l'année écoulée, ce sont 56 matières qui se sont améliorées (33%) tandis que 18 (10,9%) ont vu leur performance reculer. Sur les 48 disciplines recensées, les universités suisses apparaissent dans 13 Top 10, juste derrière le Canada (16) et l'Australie (18) et loin derrière les géants que sont le Royaume-Uni (131) et les États-Unis (236).

L'EPFZ en pointe

L'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) reste le numéro un mondial pour les sciences de la terre et de la mer, devant l'Université de Harvard, numéro une mondiale avec 14 départements au sommet. L'institut zurichois parvient à placer sept départements d'étude dans le Top 10 mondial.

L'Université de Zurich est l'institution la mieux classée en Suisse, avec 31 disciplines cotées, devant l'Université de Genève (25), l'EPFZ (22), l'Université de Berne (21) et celle de Bâle (18). L'EPFL apparaît dans quatorze classements et elle fait son apparition dans le Top 10 en sciences des matériaux.

Lausanne, Glion

L'Ecole hôtelière de Lausanne confirme également son excellence, défendant son deuxième rang mondial dans l'hôtellerie et la gestion des loisirs. Dans la même catégorie, le Glion Institute of Higher Education a vu sa performance s'envoler, passant en 2017 de la vingtième place au cinquième rang.

Le Swiss Hotel Management School, basé à Caux et à Leysin, a gagné une place, passant du huitième au septième rang tandis que Les Roches International School of Hotel Management a reculé au sixième rang. Mais comme le rappelle QS Quacquarelli Symonds, les instituts suisses occupent quand même quatre places parmi les dix meilleurs établissements dans le monde.

Ton opinion