Actualisé 20.07.2020 à 10:13

Golfe de GuinéeTreize matelots d’un pétrolier grec pris en otage

Des Ukrainiens et Russes, faisant partie de l’équipage d’un pétrolier grec, ont été enlevés le 17 juillet, sur la côte sud de l'Afrique de l'Ouest.

Le bateau  «a été attaqué par des pirates» à quelque 350 km de la côte du Bénin le 17 juillet. (Photo prétexte)

Le bateau «a été attaqué par des pirates» à quelque 350 km de la côte du Bénin le 17 juillet. (Photo prétexte)

AFP

Des pirates ont kidnappé 13 membres d'équipage ukrainiens et russes d'un pétrolier au large de la côte du Bénin en Afrique de l'Ouest, a annoncé lundi la compagnie grecque à laquelle le bateau appartient.

Selon Alison Management Corp, le MV Curacao Trader «a été attaqué par des pirates» à quelque 350 km de la côte du Bénin le 17 juillet.

«Treize de ses 19 membres d'équipage ukrainiens et russes ont été pris en otages par les pirates. Le bateau est actuellement à la dérive, avec un nombre limité de membres d'équipage», a ajouté la compagnie basée à Athènes.

«Bateau à la dérive»

Alison Management a indiqué qu'un navire frigorifique appartenant à la compagnie avait été dépêché pour porter secours au pétrolier, ajoutant qu'»aucun effort ne serait épargné" pour obtenir la libération des membres d'équipage enlevés.

Le golfe de Guinée, sur la côte sud de l'Afrique de l'Ouest, est devenu la route maritime la plus dangereuse au monde devant le golfe d'Aden. Les pirates y pillent régulièrement des bateaux et prennent leurs membres d'équipage en otages pour les échanger contre rançon.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!