Nigeria – Trente étudiants libérés après sept mois de captivité
Publié

NigeriaTrente étudiants libérés après sept mois de captivité

Il n’était pas clair dans l’immédiat si une rançon avait été payée à leurs ravisseurs et si d’autres personnes sont encore détenues.

Le Gouverneur de l’État de Kebbi, Alhaji Atiku Bagudu.

Le Gouverneur de l’État de Kebbi, Alhaji Atiku Bagudu.

KEBBISTATE

«30 étudiants du Federal Government College, Birnin Yauri et un enseignant sont arrivés à Birnin Kebbi (la capitale de l’État) (…) après leur libération», a déclaré Yahaya Sarki, porte-parole du gouverneur de l’État de Kebbi, dans le nord-ouest du Nigeria.

«Ils vont subir un examen médical et bénéficier d’un accompagnement tout en étant réunis avec leurs familles», a-t-il ajouté dans un communiqué.

Il n’était pas clair dans l’immédiat si une rançon avait été payée pour la libération des étudiants ou si d’autres étaient toujours en captivité.

Les étudiants sont souvent libérés rapidement après le versement de rançons, mais 200 étaient toujours portés disparus en septembre, a ajouté l’ONU.

Plus de 1400 enfants ont été enlevés au Nigeria en 2021 selon l’ONU, principalement lors d’attaques contre des écoles et des collèges par des hommes armés connus localement sous le nom de «bandits».

Attaque en juin

En juin, des hommes armés ont attaqué le collège de la ville de Yauri, kidnappant 102 étudiants et huit membres du personnel, selon l’école.

L’attaque a été confirmée par la police, qui n’a toutefois pas précisé combien d’élèves ou d’enseignants avaient été enlevés.

Le personnel de sécurité a secouru huit des étudiants kidnappés et un enseignant tandis que les corps de trois étudiants ont été retrouvés dans la brousse.

Les ravisseurs ont libéré 27 étudiants et trois membres du personnel en octobre, tandis qu’un nombre non spécifié a été libéré après que leurs parents ont négocié avec les ravisseurs.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires