Europe: Très allergisante, l'ambroisie progresse
Actualisé

EuropeTrès allergisante, l'ambroisie progresse

L'ambroisie, une plante envahissante nord-américaine, dont le pollen provoque de fortes allergies, devrait envahir progressivement toute l'Europe dans les prochaines décennies, selon une étude publiée lundi.

Introduite en Europe à la fin du XIXe siècle, l'Ambrosia artemisiifolia (également appelée «herbe à poux» au Canada) est une plante pouvant atteindre jusqu'à 2 mètres de hauteur et produisant de petites fleurs qui peuvent causer des allergies, dont des rhinites, des yeux qui piquent et une respiration sifflante. Elle est déjà présente dans le centre et dans le sud de l'Europe, notamment en Italie du Nord ainsi que dans un grand quart sud-est de la France où des campagnes d'arrachage sont régulièrement organisées.

Mais son éradication est très difficile car elle envahit des zones non cultivées autour des zones habitées. En se fondant sur des modèles mathématiques, une équipe de chercheurs français, britanniques et autrichiens a calculé que la concentration en pollens de l'ambroisie allait être multipliée par quatre d'ici à 2050 en Europe.

Expansion attendue

Des zones très peu touchées actuellement comme le nord de l'Europe, le nord de la France ou le sud de la Grande-Bretagne pourraient être fortement touchées. Les chercheurs attribuent la progression de l'ambroisie au réchauffement climatique qui favorise la croissance de la végétation. Mais ils mentionnent également des modifications dans l'utilisation du sol ainsi que la facilité avec laquelle les graines d'ambroisie sont dispersées par le vent.

L'étude, coordonnée par Lynda Hanaoui-Laguel, chercheuse du laboratoire des Sciences du climat et de l'Environnement basé à Gif-sur-Yvette, dans le sud de la région parisienne, a été publiée dans la revue «Nature climate change». Au-delà de l'Amérique du Nord et de l'Europe, l'ambroisie touche dès à présent également certaines régions d'Australie, d'Amérique du Sud et même du Japon. (afp)

Ton opinion