Triomphe de Steve Guerdat à Calgary
Publié

HippismeTriomphe de Steve Guerdat à Calgary

Le Jurassien a remporté le Masters de Spruce Meadows, l’épreuve de saut d’obstacles la mieux dotée au monde, avec « Venard de Cerisy », qui n’avait plus sauté depuis les JO de Tokyo.

par
Alban Poudret
Steve Guerdat, sur «Venard de Cerisy»,  (SUI) auf VENARD DE CERISY 
(Urs Lindt/freshfocus)

Steve Guerdat, sur «Venard de Cerisy», (SUI) auf VENARD DE CERISY
(Urs Lindt/freshfocus)

Urs Lindt/freshfocus

En signant le seul double sans-faute sur les deux impressionnants parcours du Masters de Calgary (31 efforts), Steve Guerdat a remporté l’une des épreuves de saut les plus prestigieuses au monde, la mieux dotée aussi (1'800'000 francs, dont un tiers au gagnant), devant les deux meilleurs Américains, Kent Farrington et McLain Ward.

C’était l’une des rares grandes victoires – avec Aix-la-Chapelle – qui lui résistait encore, et il l’a obtenue en signant deux tours d’une rare précision et finesse avec la complicité du bon et fiable Selle Français de 12 ans «Venard de Cerisy». La classe!

Un rêve d’enfant

«Je rêvais de remporter cette épreuve déjà enfant. J’ai déjà eu le bonheur de gagner Genève plusieurs fois, de grandes épreuves, mais il m’en manquait deux. Enfant déjà, Calgary et Aix-la-Chapelle étaient mes grands rêves, et je ne vais pas m’arrêter tant que je ne les aurai pas remportés! Maintenant, j’en ai un en poche, et je vais essayer de décrocher l’autre très bientôt. La possibilité d’une autre victoire, c’est ce qui nous pousse à avancer, nous autres cavaliers.»

La deuxième place revient à l’Américain Kent Farrington avec la gagnante d’Aix-la-Chapelle et de Genève «Gazelle», la troisième place à son coéquipier McLain Ward sur l’étalon «Kasper». Avec 8 pts, on trouve l’Australien Rowan Willis quatrième, le Canadien Mario Deslauriers cinquième et le Britannique Scott Brash sixième.

«Conner Jei» blessé et forfait

Prétendant au Rolex Grand Slam, l’Autrichien Max Kühner a fait deux fautes rédhibitoires au premier tour. Quant à Martin Fuchs, il a partagé la joie de Steve Guerdat, mais il n’a hélas pas pu défendre ses propres chances. Son excellent «Conner Jei» s’est légèrement blessé en fautant dans le triple, vendredi, et il aura besoin de quelques semaines avant de pouvoir sauter à nouveau. La poisse pour le Zurichois.

Pour les deux as suisses, pas de répit: le CHIO d’Aix-la-Chapelle commence ce mardi. Le Grand Prix, manche du Grand Slam, se disputera dimanche.

Ton opinion

4 commentaires