Actualisé 17.05.2018 à 12:59

Genève

Triple évasion à la prison de Favra

Trois détenus se sont échappés de l'établissement pénitentiaire de Favra, à Puplinge (GE), dans la nuit de mercredi à jeudi.

de
leo
La Favra est un établissement fermé, où sont notamment détenus les étrangers faisant l'objet d'une mesure administrative.

La Favra est un établissement fermé, où sont notamment détenus les étrangers faisant l'objet d'une mesure administrative.

Keystone/Martial Trezzini

Trois détenus se sont évadés de l'établissement de détention administrative Favra, à Genève. Les faits sont survenus durant la nuit de mercredi à jeudi, indique un communiqué du Canton.

Un gardien, qui devait réveiller un détenu ce jeudi matin, a constaté qu'il avait disparu. Même chose pour deux occupants des cellules voisines du même étage, les détenus étant enfermés dans leur secteur, mais non dans leur cellule, durant la nuit.

Barreau scié et descente en rappel

Selon les premières constatations, le barreau d'une cellule a été scié et le grillage découpé puis tordu. Les détenus semblent ensuite être descendus en rappel, au moyen d'un drap, du premier étage jusqu'au sol, détaille le Département de la sécurité genevois. Ils auraient alors escaladé les grillages d'enceinte de l'établissement. Une complicité externe est probable, selon les autorités. Pour des raisons encore indéterminées, les alarmes ne se sont pas déclenchées.

Les trois fuyards, originaires du Maroc et d'Algérie, sont âgés de 22 à 35 ans. Ils étaient incarcérés à Favra depuis quelques semaines en vue de leur renvoi. Aucune autre information ne sera donnée en l'état, précise le Canton.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!