jeu de rôle: Triste copie de «Zelda» ou star de la fin d’année?
Publié

jeu de rôleTriste copie de «Zelda» ou star de la fin d’année?

«Immortals: Fenyx Rising» marche sur les pas du hit de la Switch. Avec plus ou moins de réussite.

1 / 3
L’humour, certes un peu plat, est bien présent dans l’aventure contée par Zeus et Prométhée. 

L’humour, certes un peu plat, est bien présent dans l’aventure contée par Zeus et Prométhée. 

Ubisoft


La première chose qui saute aux yeux lorsque l’on débute l’aventure concoctée par Ubisoft est la grande ressemblance avec «The Legend Of Zelda: Breath Of The Wild». En effet, alors que l’on incarne le demi-­dieu ailé Fenyx, dans sa quête pour sauver les dieux grecs et leur île d’un triste sort, on retrouve la plupart des mécaniques chères à Nintendo. On peut ainsi grimper sur presque toutes les surfaces, planer sur de longues distances, débloquer des récompenses dans des minidonjons, utiliser une monture. En outre, le gameplay est essentiellement basé sur les esquives et les contres parfaits, comme dans «BOTW».


Malgré tout, «Immortals: Fenyx Rising» tente de trouver sa propre voie en recentrant l’essentiel des activités sur des combats plaisants et sur l’exploration. D’ailleurs, l’Olympe propose de superbes panoramas et des environnements variés, calqués sur l’identité des dieux à délivrer. Et le bestiaire, bien que peu fourni, est composé de créatures mythiques, comme des Cyclopes ou des Minotaures, tous su­perbement animés. Mais il manque ce petit ingrédient secret, voire mystique, qui fait que la création d’Ubisoft n’arrive malheureusement pas à s’élever dans le Panthéon des jeux vidéo mythiques. 

(mmi)

Ton opinion