Triste crépuscule pour les Tchèques
Actualisé

Triste crépuscule pour les Tchèques

La presse tchèque affichait lundi son pessimisme sur l'avenir de la sélection nationale, au lendemain de son élimination, dans des circonstances ahurissantes, au premier tour de l'Euro.

«Il ne faut pas fermer les yeux sur le fait qu'après sept années d'abondance, des années de famine s'annoncent, constatait le quotidien Dnes. Il serait illogique que le groupe exceptionnel formé autour de Pavel Nedved soit immédiatement remplacé par un autre.»

Cette défaite «cruelle» et «fatale» marque «la fin d'une génération» incarnée par le sélectionneur Brückner, le buteur Koller et le milieu défensif Galasek, qui avaient tous annoncé leur départ dès la fin de cet Euro.

(afp)

Ton opinion