Justice (VD): Trois ans ferme pour le pédophile incestueux
Actualisé

Justice (VD)Trois ans ferme pour le pédophile incestueux

Le Tribunal correctionnel de la Côte n'a pas octroyé de sursis au cantonnier alcoolique qui avait abusé de sa propre fille et d'une enfant de cinq ans.

par
Jérôme Faas
Le Ministère public vaudois, représenté par le procureur Anton Rüsch, avait requis quatre ans de prison ferme. Il ne fera pas appel contre la décision du Tribunal, légèrement plus clémente.

Le Ministère public vaudois, représenté par le procureur Anton Rüsch, avait requis quatre ans de prison ferme. Il ne fera pas appel contre la décision du Tribunal, légèrement plus clémente.

Le verdict est tombé ce lundi: trois ans ferme. Le cantonnier vaudois qui avait abusé de sa propre fille de dix ans en 2005, puis de la belle-fille de son neveu, âgée de cinq ans, en 2011, n'a obtenu aucun sursis. Le Tribunal correctionnel de Nyon n'a pourtant pas pleinement suivi le réquisitoire du Ministère public, puisque celui-ci avait réclamé, mardi passé, quatre ans ferme.

«Le verdict me satisfait», indique néanmoins le procureur Anton Rüsch, qui renonce à faire appel. «La peine me paraît compatible avec la jurisprudence. Le Tribunal a sans doute jugé que quatre ans auraient constitué une peine trop lourde du fait de l'absence de pénétration et car certains faits étaient anciens. Mais l'important, vraiment, était de dénier le bénéfice du sursis à l'accusé.»

Le condamné, âgé de 47 ans, est également sommé de soigner son alcoolisme en prison. Il devra en outre suivre un traitement ambulatoire destiné à lutter contre sa pédophilie «aussi longtemps que les médecins le jugeront nécessaire», stipule le Tribunal. Au civil, l'homme est enfin contraint de verser 7000 fr. à sa fille, 1000 fr. à son ex-femme et 5000 fr. à la jeune enfant caressée fin 2011.

Ton opinion