Vaud: Trois blessés dans l'incendie de leur bateau
Actualisé

VaudTrois blessés dans l'incendie de leur bateau

Un bateau à moteur a pris feu mercredi vers 10h45 dans le port de la Pichette à Chardonne (VD), près de Vevey.

par
comm

L'embarcation s'est brusquement enflammée peu après que son propriétaire a fait le plein.

Trois personnes ont été brûlées, dont une plus grièvement.

Vers 09h00, le propriétaire du bateau, un Vaudois de 61 ans, a quitté le port du Vieux Rhône, à Noville, en compagnie de trois Valaisans âgés de 49 à 66 ans. Les quatre amis se sont rendus au port de la Pichette où ils ont fait le plein d'essence, a expliqué mercredi la police cantonale vaudoise.

Après avoir brièvement ventilé la cale, ils se sont déplacés d'une dizaine de mètres pour vidanger l'eau accumulée au fond de l'embarcation. Le moteur a alors calé. Lors de sa remise en marche, les vapeurs d'essence se sont enflammées provoquant une déflagration, a expliqué Jean-Christophe Sauterel, porte-parole de la police vaudoise.

Bateau détruit

Un des occupants a sauté à l'eau et les trois autres ont pu quitter le bateau à quai. L'embarcation a été totalement détruite et les infrastructures du port ont subi de légers dégâts. Le propriétaire du bateau n'a pas été blessé. Les trois passagers ont été emmenés à l'hôpital. Leur vie n'est pas en danger.

Les spécialistes n'ont pas constaté de pollution pouvant entraîner des dommages à la faune, a précisé la police. L'accident a nécessité l'intervention de 36 pompiers, d'une vingtaine de policiers, du SMUR et d'un hélicoptère de la REGA. Le juge d'instruction s'est rendu sur place et a ouvert une enquête.

Fuite de réservoir

Le même matin, sur le lac de Neuchâtel, un bateau amarré a perdu du mazout dans le port de Chevroux (VD). Les pompiers ont posé un barrage pour empêcher que la nappe d'hydrocarbures ne se propage sur le lac.

Il s'agissait de la deuxième pollution en deux jours dans un lac du canton de Vaud. Mardi, une nappe d'hydrocarbures de 25 hectares avait pollué le Léman au large de Founex. La cause reste inconnue. (comm/ats)

Ton opinion