Actualisé 14.10.2013 à 14:15

Syrie

Trois employés du CICR et un Syrien libérés

Trois des six employés du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui avaient été enlevés en Syrie ont été libérés, tout comme le travailleur humanitaire syrien du Croissant Rouge de ce pays.

«Bonne nouvelle! Nous confirmons que le volontaire du Croissant-Rouge syrien et trois des six collègues du CICR ont été libérés sains et saufs», a déclaré dans un tweet Robert Mardini, chef des opérations du CICR pour le Proche et le Moyen-Orient.

Le porte-parole du CICR à Genève Ewan Watson a précisé que les quatre avaient été libérés dans la région d'Idlib et que l'organisation attendait des informations sur le sort des trois autres. Des jihadistes en Syrie sont responsables de l'enlèvement dimanche à Idleb (nord-ouest) de six membres du Comité international de la Croix rouge (CICR) et d'un membre du Croissant rouge syrien, a affirmé lundi une ONG syrienne.

«L'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) a libéré des employés du CICR et un membre du Croissant-Rouge syrien qu'il avait enlevés la veille sur la route reliant Saraqeb et Sarmine» dans la province d'Idleb, a dit l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Le CICR a annoncé que trois de ses employés ont été libérés, tout comme le travailleur humanitaire syrien du Croissant Rouge.

Les employés du CICR s'étaient rendus dans la province d'Idlib jeudi pour y évaluer la situation sanitaire et distribuer des médicaments dans les villes de Sarmin et d'Idlib. Le convoi, facilement identifiable car les véhicules portaient la marque du CICR, avait été arrêté près de Sarekeb, alors qu'il retournait à Damas. La nationalité des employés captifs n'a pas été communiqué.

Les enlèvements sont de plus en plus courants dans le nord de la Syrie, où la rébellion a conquis de larges pans du territoire mais où les forces gouvernementales maintiennent leur contrôle sur de nombreux centres urbains. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!