Zurich Film Festival: Trois films suisses récompensés
Actualisé

Zurich Film FestivalTrois films suisses récompensés

Les Suisses ont fait un carton lors de la 10e édition du Zurich Film Festival: trois cinéastes helvétiques ont été récompensés.

par
cma

Le prix le plus prestigieux, «L'Oeil d'or», a lui été attribué aux réalisateurs uruguayen Germán Tejeira, dans la catégorie long métrage de fiction, et roumain Alexander Nanau dans celle du documentaire.

Le cinéaste suisse Nick Brandestini a été couronné pour son documentaire «Children of the Arctic». Dans son film, il suit des jeunes indigènes qui vivent en Alaska, entre tradition et modernité. Il a reçu le prix de la catégorie «Focus Suisse, Allemagne, Autriche», doté de 20'000 francs.

Le réalisateur Bruno Deville a lui été distingué dans la nouvelle catégorie pour les films suisses. Il a reçu un prix d'un montant de 10'000 francs pour son long-métrage de fiction «Bouboule». Il y relate l'histoire d'un garçon de 12 ans qui souffre de surpoids.

Le film du public a été attribué au documentaire helvétique «Zu Ende Leben (Vivre jusqu'à la fin)». La réalisatrice Rebecca Panian y accompagne un homme souffrant d'un cancer.

Un film sur les enfants roms

Dans «Una noche sin luna», Germán Tejeira, âgé de 32 ans, accompagne trois personnes solitaires un soir de Nouvel An. Le film qui en ressort est une fable mélancolique sur l«amour.

Avec son portrait sur trois enfants roms dans la capitale roumaine Bucarest, Alexander Nanau signe lui avec «Toto and his sisters (Toto et ses soeurs)» le meilleur long-métrage international.

L'Oeil d'or récompense le meilleur film des deux catégories principales «Compétition internationale» et «Compétition internationale documentaire». Il est doté d'un prix de 25'000 francs par film.

Au total, le Zurich Film Festival a montré 145 films provenant de 29 pays différents, dont 14 de Suisse. (cma/ats)

Ton opinion