Vaud: Trois firmes lausannoises récompensées
Actualisé

VaudTrois firmes lausannoises récompensées

Le maître luthier Esther Bornand, la bijouterie MyCara et la Brasserie La Riviera à Lausanne ont été récompensées lundi pour leur politique en faveur de la formation professionnelle.

Les trois entreprises vaudoises - le maître luthier Esther Bornand, la bijouterie MyCara et la Brasserie La Riviera - recevront un soutien de 300 francs par mois durant toute la formation de leur apprenti.

Les prix ont été remis par la Société industrielle et commerciale de Lausanne et environs et la ville de Lausanne, ont indiqué ces dernières dans un communiqué. Les apprentis recevront eux une somme de 500 francs à la réussite de leurs examens finaux.

Ayant ouvert un atelier à Lausanne en 2008, la lauréate Esther Bornand a décidé de former un apprenti. Elle souhaite transmettre son savoir, alors qu'il n'existe en Suisse qu'une école qui forme trois luthiers par année.

Séjour linguistique

La bijouterie My Cara, qui fête ses cinq ans d'existence, a engagé pour la première fois en 2013 une apprentie. Sa directrice s'est particulièrement engagée pour sa formation en lui offrant cinq semaines de séjour linguistique à Vancouver.

Quant à la Brasserie La Riviera à Ouchy, régie depuis 45 ans par la même famille, elle se lance pour la première fois dans une démarche formatrice afin de soutenir la carrière d'un employé.

En 2003, la SIC a lancé ce prix avec l'objectif de soutenir un employeur qui forme, pour la première fois, un jeune ou une entreprise fortement engagée pour la formation d'apprentis. La Ville de Lausanne s'est associée à cette initiative en 2008.

Le prix est, depuis, décerné chaque année à deux entreprises. La qualité des candidats a incité les organisateurs à attribuer cette année une récompense supplémentaire. (ats)

Ton opinion